Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 167,50
    -20,99 (-0,26 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 064,14
    -8,31 (-0,16 %)
     
  • Dow Jones

    40 003,59
    +134,19 (+0,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,0873
    +0,0004 (+0,03 %)
     
  • Gold future

    2 419,80
    +2,40 (+0,10 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 018,74
    -534,23 (-0,87 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 353,24
    -20,60 (-1,50 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,00
    -0,06 (-0,07 %)
     
  • DAX

    18 704,42
    -34,38 (-0,18 %)
     
  • FTSE 100

    8 420,26
    -18,39 (-0,22 %)
     
  • Nasdaq

    16 685,97
    -12,33 (-0,07 %)
     
  • S&P 500

    5 303,27
    +6,17 (+0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    38 787,38
    -132,92 (-0,34 %)
     
  • HANG SENG

    19 553,61
    +177,11 (+0,91 %)
     
  • GBP/USD

    1,2698
    +0,0028 (+0,22 %)
     

GTT dopé par une demande de GNL (gaz naturel liquéfié) «très forte», nouveau DG

Axel Heimken/picture alliance/Getty Images

La forte demande en gaz naturel liquéfié (GNL) profite à GTT. La société française, experte des systèmes de cuves pour le transport et le stockage du GNL, a annoncé vendredi 19 avril des résultats en très forte croissance au 1er trimestre 2024 et la nomination d'un nouveau directeur général. Grâce à la demande de GNL qui ne faiblit pas, le groupe a vu son chiffre d'affaires croître de 81% sur les trois premiers mois de l'année, à 144,8 millions d'euros, une performance qui conforte le groupe dans son objectif d'une croissance du chiffre d'affaires sur l'année comprise entre 40 et 50%.

«La croissance du chiffre d'affaires devrait se poursuivre au cours de l'année en raison du nombre croissant de navires en construction. Dans ce contexte, le groupe confirme ses objectifs 2024», a déclaré le PDG du groupe Philippe Berterottière, cité dans le communiqué. GTT vise entre 600 et 640 millions d'euros de chiffre d'affaires annuel, contre 428 millions d'euros en 2023. «Avec 25 commandes de méthaniers et 4 commandes d'éthaniers de grande capacité enregistrées au premier trimestre 2024, la performance commerciale sur notre activité principale demeure soutenue», a-t-il ajouté, soulignant que la demande de GNL restait «très forte».

Le groupe a également annoncé la nomination de Jean-Baptiste Choimet au poste de directeur général à compter du 12 juin prochain, à l'issue de l'assemblée générale des actionnaires. Jean-Baptiste Choimet, déjà membre du comité exécutif du groupe, est directeur général (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

TotalEnergies (Total) pousse ses pions dans le GNL à Oman, Technip en profite
Roger Federer : ses baskets On Running sont en train de faire de l’ombre aux géants du secteur
CAC 40 : la Bourse de Paris dans le vert, les Etats-Unis en ligne de mire
Pétrole, GNL… «une nouvelle géopolitique de l’énergie se dessine, centrée sur les États-Unis»
Le pilote de F1 Charles Leclerc entrepreneur : il lance sa marque de crème glacée