Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 167,50
    -20,99 (-0,26 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 064,14
    -8,31 (-0,16 %)
     
  • Dow Jones

    40 003,59
    +134,21 (+0,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,0872
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    2 419,80
    +34,30 (+1,44 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 558,59
    +128,51 (+0,21 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 371,74
    -2,10 (-0,15 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,00
    +0,77 (+0,97 %)
     
  • DAX

    18 704,42
    -34,39 (-0,18 %)
     
  • FTSE 100

    8 420,26
    -18,39 (-0,22 %)
     
  • Nasdaq

    16 685,97
    -12,35 (-0,07 %)
     
  • S&P 500

    5 303,27
    +6,17 (+0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    38 787,38
    -132,88 (-0,34 %)
     
  • HANG SENG

    19 553,61
    +177,08 (+0,91 %)
     
  • GBP/USD

    1,2706
    +0,0035 (+0,28 %)
     

Groupe Le Monde: Niel finalise la cession de ses parts à un fonds indépendant

Xavier Niel, le 6 juillet 2023, à Paris (JOEL SAGET)
Xavier Niel, le 6 juillet 2023, à Paris (JOEL SAGET)

Le milliardaire Xavier Niel a cédé la quasi-totalité de ses parts dans le groupe Le Monde à un "Fonds pour l'indépendance de la presse", ce qui a pour effet de sanctuariser le capital du groupe, ont annoncé mardi Le Monde et son "pôle d'indépendance".

"C'est une avancée historique obtenue grâce à l'engagement de Xavier Niel, qui ajoute à notre indépendance éditoriale une sanctuarisation de fait de l'indépendance capitalistique du groupe", se félicite dans un communiqué le pôle d'indépendance, qui regroupe les sociétés de journalistes, personnels et lecteurs du Monde, de Télérama, de Courrier international et de La Vie.

A terme, le capital du groupe devrait être réparti "entre deux actionnaires: le Fonds pour l'indépendance de la presse, qui pourrait en détenir les trois quarts environ, et le Pôle d'indépendance, pour un quart environ", selon un communiqué distinct du conseil d'administration du fonds.

PUBLICITÉ

Dans le détail, ce conseil d'administration a le 17 avril "voté à l'unanimité l'acquisition, pour la somme de 1 euro, de l'intégralité du capital – moins une action – de NJJ Presse", contrôlée par Xavier Niel, propriétaire du groupe Iliad. C'est lui qui conserve une action, pour pouvoir réinvestir dans le groupe de presse si cela était nécessaire.

NJJ Presse comprend Le Monde, Télérama, Courrier international, La Vie, le HuffPost (85% du capital) et Le Monde diplomatique (51% du capital), ainsi que Le Nouvel Obs.

Le "Fonds pour l'indépendance de la presse", qui fonctionne comme un fonds de dotation, a été créé dès 2021 par l'homme d'affaires dans l'idée de préserver l'indépendance du capital du groupe, après les tensions provoquées par l'entrée indirecte au capital du milliardaire tchèque Daniel Kretinsky fin 2018.

Le Monde a suivi les traces de Libération et Mediapart, qui ont également créé ce type de structure, à but non lucratif, permettant de sanctuariser le capital d'une entreprise en le rendant incessible.

Xavier Niel a racheté en septembre dernier, avec l'assentiment des salariés, les parts de Daniel Kretinsky dans Le Monde.

Dès décembre 2020, M. Niel avait annoncé le transfert dans le fonds de dotation de sa participation dans le groupe Le Monde. Julia Cagé, présidente de la société des lecteurs du Monde, avait par la suite souligné les "brèches" dans son statut, donnant au milliardaire le contrôle de la gouvernance de la structure.

Le conseil d'administration du Fonds a pour sa part insisté mardi: cet "organisme d'intérêt général à but non lucratif" a plusieurs missions hors le groupe Le Monde, dont celles de cofinancer les frais de justice de médias indépendants, d'avancer les frais d'"enquêtes journalistiques longues contribuant à un débat d'intérêt général", et encore de soutenir des travaux de recherche consacrés à la "lutte contre la désinformation".

ac-reb/mch/eb