Publicité
La bourse ferme dans 1 h 5 min
  • CAC 40

    8 089,98
    -51,48 (-0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 026,24
    -20,75 (-0,41 %)
     
  • Dow Jones

    39 870,54
    -2,45 (-0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0838
    -0,0021 (-0,20 %)
     
  • Gold future

    2 398,20
    -27,70 (-1,14 %)
     
  • Bitcoin EUR

    64 515,36
    -626,03 (-0,96 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 504,95
    -21,47 (-1,41 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,54
    -1,12 (-1,42 %)
     
  • DAX

    18 692,56
    -34,20 (-0,18 %)
     
  • FTSE 100

    8 357,02
    -59,43 (-0,71 %)
     
  • Nasdaq

    16 842,87
    +10,25 (+0,06 %)
     
  • S&P 500

    5 320,94
    -0,47 (-0,01 %)
     
  • Nikkei 225

    38 617,10
    -329,83 (-0,85 %)
     
  • HANG SENG

    19 195,60
    -25,02 (-0,13 %)
     
  • GBP/USD

    1,2734
    +0,0023 (+0,18 %)
     

La Bourse de Paris termine en légère hausse, avant résultats et indicateurs

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris (ERIC PIERMONT)
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris (ERIC PIERMONT)

La Bourse de Paris a terminé en légère hausse de 0,22% lundi, entamant une semaine avec de nombreux résultats d'entreprises et plusieurs indicateurs macroéconomiques d'importance aux Etats-Unis.

L'indice vedette CAC 40 a pris 17,95 points, à 8.040,36 points. Vendredi, l'indice avait terminé stable. Sur la semaine, la cote parisienne avait grappillé 0,14%, après deux semaines de repli.

"Il s'agit d'une séance calme avant peut-être un peu plus d'action, puisqu'on aura des résultats d'entreprises et aussi des statistiques économiques qui seront intéressantes, notamment aux Etats-Unis", commente Guillaume Chaloin, directeur des gestions actions de Delubac AM.

PUBLICITÉ

Les investisseurs prendront en effet connaissance jeudi de la première estimation du PIB américain du premier trimestre, puis vendredi de l'indice des prix PCE pour mars aux Etats-Unis, l'indicateur d'inflation privilégié de la Réserve fédérale (Fed) américaine.

Ce deuxième indicateur sera particulièrement suivi car la Fed a indiqué être dépendante des données macroéconomiques pour définir la trajectoire de sa politique monétaire.

Or, "les précédents indicateurs d'inflation sont ressortis un peu au-dessus de ce qui était attendu, ce qui donne l'impression qu'elle ralentit moins vite", rappelle Guillaume Chaloin.

L'agenda microéconomique est lui aussi chargé avec la publication des résultats de quatre des sept plus grandes entreprises du secteur technologique, toutes américaines: Microsoft, Google, Meta et Tesla.

A Paris, ce sont notamment Hermès, TotalEnergies, Schneider Electric, Sanofi, BNP Paribas, Kering ou encore Pernod Ricard et Renault qui présenteront leurs comptes trimestriels.

TotalEnergies continue d'investir dans le GNL

Extension de droits d'extraction de gaz, usine de liquéfaction et parc solaire pour l'alimenter: TotalEnergies (+0,92% à 67,90 euros) a annoncé lundi des investissements supplémentaires dans le sultanat d'Oman pour produire du GNL (gaz naturel liquéfié), avec à la clé un contrat de plus de 500 millions d'euros pour Technip Energies (+0,79% à 22,84 euros).

Le groupe français a aussi annoncé un accord avec la société Sapura Upstream Assets (SUA) pour acquérir sa participation de 50% au capital de l'opérateur gazier malaisien SapuraOMV, une transaction d'un montant de 530 millions de dollars.

Sanofi réduit les coûts

L'inquiétude monte pour les syndicats de Sanofi après l'annonce d'un plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) engagé par le géant pharmaceutique français, qui prévoit la suppression de 1.200 postes dans le monde, dont 330 en France dans la recherche et le développement. L'action du groupe a progressé de 1,47% à 88,17 euros.

Alstom sur de bonnes voies

Le constructeur ferroviaire Alstom a progressé de 2,25% à 15,44 euros après avoir annoncé vendre ses activités de signalisation conventionnelle en Amérique du Nord à l'allemand Knorr-Bremse AG pour 630 millions d'euros, une opération qui s'inscrit dans le cadre de son plan de désendettement.

"Net d'impôts et de frais de transaction, Alstom devrait recevoir environ 620 millions d'euros" et "l'opération marque une étape importante dans la mise en œuvre du programme de désendettement du groupe de 2 milliards d'euros, qui devrait être détaillé le 8 mai", souligne un analyste de Deutsche Bank.

Eurazeo grossit

La société d'investissement Eurazeo (+1,17% à 81,95 euros) a annoncé un accord pour acheter une participation majoritaire d'Eres Group, le "principal acteur indépendant français" dans la gestion d'épargne salariale, de régimes de retraite et d'actionnariat salarié.

Euronext CAC40

jvi/max/eb