Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 167,50
    -20,99 (-0,26 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 064,14
    -8,31 (-0,16 %)
     
  • Dow Jones

    40 003,59
    +134,21 (+0,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,0872
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    2 419,80
    +34,30 (+1,44 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 545,25
    +138,48 (+0,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 371,86
    -1,98 (-0,14 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,00
    +0,77 (+0,97 %)
     
  • DAX

    18 704,42
    -34,39 (-0,18 %)
     
  • FTSE 100

    8 420,26
    -18,39 (-0,22 %)
     
  • Nasdaq

    16 685,97
    -12,35 (-0,07 %)
     
  • S&P 500

    5 303,27
    +6,17 (+0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    38 787,38
    -132,88 (-0,34 %)
     
  • HANG SENG

    19 553,61
    +177,08 (+0,91 %)
     
  • GBP/USD

    1,2706
    +0,0035 (+0,28 %)
     

La Bourse de Paris stable, dans l'attente de plusieurs indicateurs économiques

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris (ERIC PIERMONT)
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris (ERIC PIERMONT)

La Bourse de Paris évolue autour de l'équilibre lundi, les investisseurs mettant de côté les tensions géopolitiques pour se concentrer sur la saison des résultats, dans l'attente de plusieurs indicateurs économique au cours de la semaine.

L'indice vedette CAC 40 était stable (-0,02%) à 8.019,19 points vers 09H50. Vendredi, il a terminé stable (-0,85 point, soit -0,01%) à 8.022,41 points. La semaine dernière, la cote parisienne a grappillé 0,14%, après deux semaines de repli.

Après un week-end considéré comme "calme sur la scène géopolitique", le marché des actions est davantage intéressé par les résultats d'entreprise et la macroéconomie, estime Ipek Ozkardeskaya, analyste de Swissquote Bank.

PUBLICITÉ

Mardi, une série d'indicateurs d'activité (PMI) en zone euro et aux Etats-Unis est attendue, avant la publication jeudi de la première estimation de la croissance américaine du premier trimestre et vendredi l'indice des prix PCE pour mars aux Etats-Unis.

Plusieurs indicateurs montrant la résilience de l'économie américaine ont douché les espoirs du marché de voir la banque centrale américaine procéder à une première baisse de ses taux directeurs dès le mois de juin.

Alors que trois baisses étaient attendues en 2024, le marché ne table plus que sur une baisse en septembre. La Fed tiendra sa prochaine réunion de politique monétaire du 30 avril au 1er mai.

Cette semaine sera également marquée par la publication de quatre des sept plus grandes entreprises du secteur technologique, toutes américaines: Microsoft, Google, Meta et Tesla.

Les résultats au premier trimestre des "sept magnifiques" (avec Nvidia, Amazon et Apple) sont "attendus en hausse de 38%", selon Ipek Ozkardeskaya.

A Paris, parmi les résultats attendus au cours de la semaine, ceux de Hermès, TotalEnergies, Schneider Electric, Sanofi, BNP Paribas, Kering ou encore Pernod Ricard et Renault sont à l'agenda.

TotalEnergies reste sur la voie du GNL

Extension de droits d'extraction de gaz, usine de liquéfaction et parc solaire pour l'alimenter: TotalEnergies (+0,27% à 67,46 euros) a annoncé lundi des investissements supplémentaires dans le sultanat d'Oman pour produire du GNL, avec à la clé un contrat de plus de 500 millions d'euros pour Technip Energies (+0,79% à 22,84 euros).

Alstom salué

Le constructeur ferroviaire Alstom bondissait de 4,21% à 15,74 euros après avoir annoncé vendre ses activités de signalisation conventionnelle en Amérique du Nord à l'Allemand Knorr-Bremse AG pour 630 millions d'euros, une opération qui s'inscrit dans le cadre de son plan de désendettement.

Euronext CAC40

mgi/ys/clr