Publicité
Marchés français ouverture 47 min
  • Dow Jones

    39 872,99
    +66,22 (+0,17 %)
     
  • Nasdaq

    16 832,62
    +37,75 (+0,22 %)
     
  • Nikkei 225

    38 648,65
    -298,28 (-0,77 %)
     
  • EUR/USD

    1,0861
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • HANG SENG

    19 270,55
    +49,93 (+0,26 %)
     
  • Bitcoin EUR

    64 433,05
    -1 160,48 (-1,77 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 470,34
    -56,07 (-3,67 %)
     
  • S&P 500

    5 321,41
    +13,28 (+0,25 %)
     

Alstom : bouffée d’oxygène avec la vente d’actifs dans la signalisation

Hendrik Schmidt/picture alliance/Getty Images

Bouffée d’oxygène pour Alstom. Le constructeur ferroviaire va vendre ses activités de signalisation conventionnelle en Amérique du Nord à l'allemand Knorr-Bremse AG pour 630 millions d'euros, une opération qui s'inscrit dans le cadre de son plan de désendettement, a annoncé l'industriel vendredi. Cette activité représente un chiffre d'affaires d'environ 300 millions d'euros pour Alstom, qui conserve ses activités de signalisation numérique. Le groupe dévoilera lors de la présentation de ses résultats annuels le 8 mai les détails de son plan de désendettement de deux milliards d'euros, alors que l'entreprise est confrontée à de gros problèmes de trésorerie.

«Nous sommes ravis d'avoir signé cet accord qui marque une étape importante dans la mise en œuvre de notre plan d'action», a déclaré le PDG Henri Poupart-Lafarge, cité dans le communiqué du groupe. L'entreprise française conserve certaines activités de signalisation en Amérique du Nord comme celles concernant les métros et trains automatiques (systèmes CBTC et ETCS). Alstom avait annoncé lors de ses résultats semestriels en novembre son intention de céder entre 500 millions et 1 milliard d'euros d'actifs pour réduire sa dette et maintenir sa notation, peu après avoir révélé une consommation excessive de trésorerie.

L'industriel a d'ores et déjà annoncé la suppression d'environ 1 500 postes administratifs dans le monde dont environ 300 en France et envisage une augmentation de capital. Début mars, les déboires d'Alstom et la chute (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le groupe Bernard Loiseau à la conquête du Japon : quand la gastronomie française s’exporte
TotalEnergies (Total) pousse ses pions dans le GNL à Oman, Technip en profite
CAC 40 : la Bourse de Paris dans le vert, les Etats-Unis en ligne de mire
Smartphones : faites-vous partie des Français qui choisissent la seconde main ?
Boeing : quatre employés alertent sur la sécurité des avions du constructeur