Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 853,87
    -504,22 (-1,25 %)
     
  • Nasdaq

    17 342,41
    -654,94 (-3,64 %)
     
  • Nikkei 225

    39 154,85
    -439,54 (-1,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,0842
    -0,0015 (-0,14 %)
     
  • HANG SENG

    17 311,05
    -158,31 (-0,91 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 289,68
    -620,88 (-1,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 355,00
    -10,90 (-0,80 %)
     
  • S&P 500

    5 427,13
    -128,61 (-2,31 %)
     

JO 2024 : les prix des locations Airbnb n’en finissent plus de dégringoler à Paris

ADOBE STOCK

Les propriétaires bailleurs parisiens espéraient un rebond de dernière minute. Il n'en n’est rien. A moins d’un mois du début des Jeux Olympiques, prévu le 27 juillet , la demande de locations touristiques est toujours en berne. Alors que la plupart des touristes étrangers ont réservé leur logement il y a déjà plusieurs mois, les voyageurs français se font toujours désirer et l’offre de biens disponibles sur les sites de location est au plus haut. Pas moins de 15 000 nouveaux logements ont en effet été recensés sur les plateformes “type Airbnb” ces trois derniers mois. Par conséquent, les prix des nuitées des meublés n’en finissent plus de dégringoler.

D’après les statistiques fournies à Capital par le groupe OptiRental, spécialisé dans la commercialisation des meublés de tourisme, les prix des locations touristiques se sont en effet effondrées de 11% à Paris, sur les sept derniers jours. En moyenne, le prix d’une nuitée, toutes surfaces confondues, atteint désormais 302 euros. Soit 70% de moins qu’en fin d’année dernière, lorsque le prix moyen d’une nuit dans la capitale dépassait la barre des 1 000 euros. «Les données les plus récentes révèlent un taux d’occupation des meublés de tourisme pour la période des Jeux similaire à celui de l’année précédente», explique Vasilije Budimlija, fondateur du groupe OptiRental. Faute de demande, les prix ne peuvent donc pas augmenter.

Dans le détail, le prix d’une nuitée dans un studio à Paris pendant la période des Jeux Olympiques est passée (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Montpellier, Rennes, Caen… voici le palmarès des meilleures villes étudiantes en 2024
Comment ce propriétaire parisien a réussi à louer sa résidence secondaire sur Airbnb, malgré l'interdiction
Immobilier neuf : les régions où le nombre de permis de construire dégringole
Crédit immobilier : les taux maximum des banques diminuent pour la première fois depuis trois ans
Location de vacances : les stations balnéaires les moins chères pour cet été