Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 380,96
    +167,10 (+0,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 377,35
    +46,45 (+3,49 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

Prime Macron : ce qui change pour vous depuis le 1er juillet

goodluz/Adobe Stock

Depuis le 1er juillet, les salariés bénéficiant de la prime de partage de la valeur (PPV), anciennement appelée «prime Macron», peuvent placer leur argent dans un plan d'épargne salariale. Selon un décret publié le 30 juin 2024 au Journal officiel, les travailleurs ayant perçu cette prime peuvent en effet toucher cette prime sur un plan d’épargne salariale, qu'il s'agisse d'un plan d’épargne entreprise (PEE) ou d’un plan d’épargne retraite entreprise (PERE), comme le rapporte le site MoneyVox, mercredi 3 juillet.

Cette option permet ainsi de ne pas payer d'impôt sur le revenu, comme c'est le cas pour le placement des primes d'intéressement et de participation. Cette disposition était prévue dans la loi du 29 novembre 2023, dont le décret du 30 juin 2024 est venu en préciser les nouvelles modalités. Les salariés disposent désormais de 15 jours pour choisir : soit récupérer la prime en numéraire en étant imposé, soit la placer sur un plan d'épargne salariale. En cas de placement, la prime doit par ailleurs faire l'objet d'une fiche distincte du bulletin de paie, précise le média spécialisé.

En outre, chaque entreprise doit désormais proposer dans chaque plan d'épargne salariale un fonds labellisé au titre du financement de la transition énergétique et écologique ou de l'investissement socialement responsable. Le nouveau décret indique ainsi une liste de cinq labels concernés : le label «investissement socialement responsable», le label «France finance verte», le label «Relance», (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pourquoi le 14 juillet est un jour férié ?
Droit à l’image : pouvez-vous refuser d’apparaître sur les réseaux sociaux de votre entreprise ?
CPF : le joli geste… pas vraiment désintéressé d’Air France pour ses salariés
Syndrome de l'imposteur : pour renforcer vos compétences, imitez les autres !
Législatives 2024 : pouvez-vous aller voter sur vos heures de travail ?