Publicité
La bourse ferme dans 5 h 28 min
  • CAC 40

    7 543,62
    -42,93 (-0,57 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 850,43
    -19,69 (-0,40 %)
     
  • Dow Jones

    40 665,02
    -533,08 (-1,29 %)
     
  • EUR/USD

    1,0881
    -0,0019 (-0,17 %)
     
  • Gold future

    2 418,10
    -38,30 (-1,56 %)
     
  • Bitcoin EUR

    58 524,71
    -1 084,64 (-1,82 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 321,83
    -9,07 (-0,68 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,76
    -0,06 (-0,07 %)
     
  • DAX

    18 222,42
    -132,34 (-0,72 %)
     
  • FTSE 100

    8 163,77
    -41,12 (-0,50 %)
     
  • Nasdaq

    17 871,22
    -125,68 (-0,70 %)
     
  • S&P 500

    5 544,59
    -43,68 (-0,78 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2905
    -0,0042 (-0,33 %)
     

Plus de 5 heures de retard pour le train Paris-Cahors : des passagers victimes de malaise

Remontees/Wikimedia Commons

Voyage interminable pour tous les passagers de l’Intercités 3665 au départ de Paris Austerlitz et à destination de Cahors, jeudi 4 juillet. Comme l’a appris France Bleu, le train est arrivé à bon port mais avec 5h40 de retard ! La soirée avait déjà plutôt mal commencé avec 35 minutes de retard sur l’heure de départ à Paris. Mais juste après 18h, l’Intercités de la ligne Paris-Orléans-Limoges-Toulouse (POLT) avait pu démarrer. Il n’a cependant pas fallu attendre longtemps pour que la situation ne tourne au cauchemar pour les passagers.

À peine 50 kilomètres après le départ, le train s’est arrêté au sud de la capitale, en gare d’Étampes. Diagnostic : la locomotive est en panne. Très rapidement, les passagers ont eu le sentiment que la situation allait durer puisque la seule solution était le changement de locomotive. Selon France Bleu, le chef de bord a proposé aux passagers qui le souhaitaient de retourner vers Paris via le RER C. «Mais peu de gens ont fait demi-tour», constate une passagère au micro de France Bleu. Il faut dire que cette liaison dessert des localités bien précises : Vierzon, puis Châteauroux, Argenton-sur-Creuse, La Souterraine, Limoges, Brive-la-Gaillarde, Souillac, Gourdon et enfin Cahors.

Impossible pour ces passagers d’envisager une alternative, surtout à 19h. Peu de signes d’agacement sur le quai à Étampes, plutôt de la fatalité, mais pendant l’attente, trois personnes ont tout de même fait un malaise. Une locomotive de secours a finalement été acheminée, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La responsabilité des compagnies aériennes pointée du doigt dans le trafic de viande de brousse
Une ceinture avec airbags «made in France» pour amortir les chutes des seniors
Paris Plage revient cet été, avec une édition un peu spéciale pour les Jeux olympiques
Les ventes de voitures dégringolent aux États-Unis à cause d’une cyberattaque
Législatives 2024 : en l’absence de majorité absolue, le RN peut-il quand même accéder à Matignon ?