Publicité
Marchés français ouverture 2 h 12 min
  • Dow Jones

    39 872,99
    +66,22 (+0,17 %)
     
  • Nasdaq

    16 832,62
    +37,75 (+0,22 %)
     
  • Nikkei 225

    38 700,48
    -246,45 (-0,63 %)
     
  • EUR/USD

    1,0857
    -0,0002 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    19 254,80
    +34,18 (+0,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 804,41
    -1 575,79 (-2,41 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 472,01
    -16,53 (-1,11 %)
     
  • S&P 500

    5 321,41
    +13,28 (+0,25 %)
     

Crédit immobilier : les meilleurs taux que vous pouvez négocier, région par région

Capital

Ce début d’année 2024 est marqué par la baisse des taux de crédit immobilier. En mars, Maël Bernier, porte-parole de Meilleurtaux, expliquait à Capital : «le marché du crédit immobilier se redynamise enfin en ce début d’année 2024, les banques tentent de se démarquer de la concurrence en proposant des taux attractifs afin de capter de nouveaux clients».

Toutes les régions ne sont pas pour autant logées à la même enseigne. Nombreux des plus gros pourvoyeurs de crédit sont des établissements mutualistes - Crédit agricole, Banque populaire-Caisse d’épargne, Crédit mutuel - qui se déclinent en différentes caisses locales.

Selon les chiffres de Meilleurtaux, pour le mois d’avril 2024, c'est la région Sud-Ouest (Nouvelle-Aquitaine et Occitanie) qui tire son épingle du jeu. Dans le Sud-Ouest, le meilleur taux que peuvent obtenir les ménages empruntant sur 25 ans, est de 3,45% alors que le taux moyen pour cette durée d’emprunt est de 3,88%. Pour un crédit immobilier sur 20 ans, le taux moyen en Nouvelle-Aquitaine et Occitanie est de 3,81% et le meilleur taux négociable de 3,40%. Pour un crédit sur 15 ans, le meilleur taux est de 3,35% pour un taux moyen de 3,73%.

>> Notre service - Faites des économies en testant notre comparateur d’assurance de prêt immobilier

PUBLICITÉ

Capital vous propose de découvrir dans ce diaporama les meilleurs taux par région pour ce mois d’avril 2024 selon trois durées d’emprunt : 15, 20 et 25 ans. Ces données communiquées par Meilleurtaux comprennent la moyenne par zone (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Immobilier : acheter maintenant ou attendre encore ?
Le gouvernement souhaiterait évincer les locataires trop riches des logements sociaux
Immobilier : pourquoi les défaillances des constructeurs de maison se multiplient
«Mes appartement me rapportent 1 500 euros par mois» : comment Thierry est devenu multipropriétaire en partant de zéro
Immobilier : vous ne le savez peut-être pas, mais aménager votre balcon peut coûter cher