Publicité
Marchés français ouverture 6 h 27 min
  • Dow Jones

    40 415,44
    +127,91 (+0,32 %)
     
  • Nasdaq

    18 007,57
    +280,63 (+1,58 %)
     
  • Nikkei 225

    39 899,84
    +300,84 (+0,76 %)
     
  • EUR/USD

    1,0893
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    17 635,88
    +218,20 (+1,25 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 121,08
    -521,49 (-0,83 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 388,23
    -17,11 (-1,22 %)
     
  • S&P 500

    5 564,41
    +59,41 (+1,08 %)
     

BNP Paribas, Société générale... Moody's alerte sur l'impact des législatives sur les banques françaises

HJBC/Adobe Stock

Une période d'instabilité politique prolongée à la suite des élections législatives, qui auront lieu le 30 juin et le 7 juillet, «aurait un impact négatif sur l'environnement opérationnel des banques françaises», a estimé jeudi l'agence de notation Moody's. L'incertitude sur le résultat du vote avait poussé l'écart entre le rendement des obligations souveraines françaises et le taux d'emprunt allemand de référence à 74 points de base le 21 juin, contre moins de 50 points de base au début du mois. «L'un des principaux risques pour le secteur bancaire est qu'une baisse substantielle et prolongée de la valeur des obligations d’État françaises puisse entraîner une perte en capital sur ses portefeuilles d'obligations souveraines domestiques», assure l'agence de notation.

Les banques pourraient également voir «grimper leurs coûts de financement sur le marché» en raison de leur interconnexion avec les titres de dette de l'Etat français, indique Moody's, ajoutant cependant penser «que les deux risques restent relativement contenus à ce stade». «Le risque de détérioration significative de la solvabilité est limité», d'après les données de l'exercice dit «de transparence» de l’Autorité bancaire européenne (EBA) à fin juin 2023, estime ainsi l'agence de notation.

Le président Emmanuel Macron a décidé de dissoudre l'Assemblée nationale et de convoquer des élections législatives au soir de la déroute de son camp aux européennes, le 9 juin. La semaine suivante les banques ont été les actions (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Des outils mécaniques professionnels au service de la qualité et de la sécurité
Casino : la direction et les syndicats trouvent un accord sur le volet social du PSE
Boeing 787 : risque de panne et de dépressurisation en vol, selon un lanceur d’alerte
Bourse : le CAC 40 attend au tournant les chiffres sur l’économie des Etats-Unis
Les marques de luxe en crise en Chine : qu’est-ce que «la honte du luxe» ?