Publicité

Avez-vous intérêt à faire un rachat sur votre assurance vie ou à retirer votre participation ?

Avez-vous intérêt à faire un rachat sur votre assurance vie ou à retirer votre participation ?

Chaque mois, le «Grand rendez-vous de l'épargne» (Capital / Radio Patrimoine) répond à vos questions dans la séquence «Ça vous concerne». Nos experts - notaire, ingénieur patrimonial, expert en épargne salariale - vous éclairent sur toutes vos interrogations, qu'elles portent sur vos impôts, votre succession, vos placements, votre retraite ou encore votre patrimoine immobilier. Ici, Charlotte Thameur, directrice de l’offre épargne salariale chez Shares, renseigne Vanessa, une lectrice qui va recevoir une prime de participation aux bénéfices de la part de son entreprise. Elle se demande si elle doit retirer immédiatement cette somme ou la placer sur son dispositif d'épargne salariale (un PEE, Plan d'épargne entreprise), et, dans ce cas, effectuer plutôt un retrait du même montant sur son assurance vie.

Pour débuter, Charlotte Thameur explique que cette décision va dépendre de l'âge du contrat d'assurance vie de Vanessa, ainsi que du taux marginal d'imposition (TMI) de cette dernière. Une chose est sûre : «Si Vanessa verse sur son dispositif d'épargne salariale, elle sera exonérée d'impôt sur le revenu», rappelle la directrice de l’experte. Mais effectuer un rachat du même montant sur son assurance vie peut être fiscalement coûteux, si le contrat a moins de 8 ans et est en situation de plus-value : «Vanessa devra alors s'acquitter du prélèvement forfaitaire unique (PFU) de 30% sur son rachat», précise Charlotte Thameur. Il lui est donc conseillé de réaliser une simulation pour connaître (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Impôt sur le revenu : faut-il déclarer ses moins-values financières au fisc ?
Prix du gaz : pourquoi la baisse de TVA du RN ne suffira pas à diminuer vos factures
Voici comment payer votre bagage cabine moins cher sur Ryanair
Prix du gaz : votre facture va flamber au 1er juillet, mais de combien ?
Assurance vie luxembourgeoise : le placement idéal pour sauver votre épargne des turbulences politiques ?