Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 825,77
    +291,31 (+0,47 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 387,80
    +56,91 (+4,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

Airbus : que faire en Bourse après une lourde déception sur le géant de l’aéronautique ?

Pixabay

Airbus a été - de très loin - la lanterne rouge du CAC 40 ce mardi. Toujours pénalisé par les tensions persistantes observées sur la chaîne d’approvisionnement (notamment sur les moteurs, les aérostructures et les équipements de cabine) et des difficultés durables dans le secteur spatial, l’avionneur a lancé pour l’exercice en cours un avertissement sur son objectif de livraisons d'avions commerciaux, ramené de 800 à 770. Les livraisons «léthargiques» du mois de juin font sourciller Deutsche Bank, qui dit même douter que le nouvel objectif de livraisons pour 2024 soit facile à atteindre pour Airbus.

Airbus a aussi lancé un sévère avertissement sur ses profits attendus pour 2024. A cet égard, le résultat opérationnel ajusté est désormais attendu à près de 5,5 milliards d’euros, contre une fourchette de 6,5-7 milliards initialement espérée par Airbus et une prévision moyenne de 6,7 milliards d’euros pour le consensus des analystes financiers. Deutsche Bank a réduit jusqu’à 20% ses prévisions de résultat opérationnel et de flux de trésorerie d’exploitation après investissements (un agrégat déterminant pour la valeur théorique d’une action) pour l’année en cours et les deux prochains exercices d’Airbus !

Ce trou d’air marqué en Bourse (qui a aussi emporté dans son sillage les autres actions du secteur, telles que Safran, Dassault Aviation, Thales, etc.) offre aux investisseurs en actions une opportunité d’achat aux yeux de Citi, pour qui - au-delà de la déception - les perspectives (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

«Le pilote d’avion est un homme, dans l'inconscient collectif» (C.Ourmières-Widener, Air Caraïbes)
Boeing et Airbus se partagent Spirit AeroSystems, acquisition d’envergure
Air France-KLM : les Jeux Olympiques de Paris 2024 auront un impact négatif
Bourse : le CAC 40 bondit après le premier tour des élections législatives
Législatives 2024 : les résultats du 1er tour «confirment un vrai mal-être des patrons de TPE»