Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 390,16
    +482,97 (+0,79 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 379,67
    +48,77 (+3,66 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

Une riche héritière perd toute sa fortune, elle est obligée de devenir serveuse

Manecke/Wikimedia Commons

Elle avait hérité de près de douze millions d’euros, mais n’a désormais plus rien. Cléophée Herrmann, héritière de la famille Schlumpf, a tout perdu il y a une dizaine d’années. Non pas aux jeux ou à cause de mauvais investissements. Mais parce qu’elle a été victime d’abus de faiblesse, raconte La Dépêche. C’est du moins la raison pour laquelle trois femmes étaient jugées à Colmar jeudi 27 juin. Pour comprendre cette affaire, il faut remonter quelques années en arrière. Les frères Schlumpf, Hans et Fritz, ont fait fortune avec un empire textile en Alsace, rappelle France 3 Grand Est.

Après avoir fait fortune, ils ont constitué la plus importante collection privée du monde d'automobiles de collection de luxe et de sport, exposée à Mulhouse. Cela comprend 123 Bugatti et14 Rolls-Royce, au total 560 voitures. Après avoir perdu sa mère en 2001 quand elle n’avait que 11 ans, Cléophée Herrmann devient seule héritière en 2008 au décès de sa grand-mère Arlette, veuve de Fritz Schlumpf. À la barre, le procureur a expliqué que «c’est dans ce contexte» que Josiane S. a profité du «vide affectif» de la petite héritière «pour s’imposer comme mère de substitution» et mener un «train de vie somptueux» avec la volonté de «capter l’héritage».

À l’époque, rappelle France 3, Cléophée Herrmann ne se rend pas compte de l’héritage : 75 voitures, des placements en Suisse, des maisons en Alsace et à Paris, etc. C’est à ce moment-là, après avoir connu des épisodes d’anorexie et de dépression, qu’elle s'est (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

BlaBlaCar : mauvaise nouvelle pour les utilisateurs de la plate-forme de covoiturage
Prix du gaz : pourquoi la baisse de TVA du RN ne suffira pas à diminuer vos factures
Paiement sans contact : la limite de 50 euros, c’est fini ?
Prix du gaz : votre facture va flamber au 1er juillet, mais de combien ?
Elle demande le divorce 10 jours après avoir gagné au loto