Publicité
La bourse ferme dans 3 h 11 min
  • CAC 40

    7 638,15
    +103,63 (+1,38 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 901,73
    +74,49 (+1,54 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,47 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0887
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • Gold future

    2 397,30
    -1,80 (-0,08 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 944,71
    +406,61 (+0,66 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 390,51
    -14,82 (-1,05 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,62
    -0,51 (-0,64 %)
     
  • DAX

    18 434,47
    +262,54 (+1,44 %)
     
  • FTSE 100

    8 224,34
    +68,62 (+0,84 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,26 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    39 599,00
    -464,79 (-1,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 635,88
    +218,20 (+1,25 %)
     
  • GBP/USD

    1,2928
    +0,0018 (+0,14 %)
     

Syndrome de l'imposteur : pour renforcer vos compétences, imitez les autres !

Drazen/Adobe Stock

Si vous êtes victime du syndrome de l'imposteur, il y a de fortes chances que vous passiez l'essentiel de votre journée à vous dire que tout le monde est meilleur que vous ou que vous n'arriverez jamais à la cheville de Machin et de Bidule… Pour déjouer le piège de la comparaison permanente, une méthode simple consiste à… imiter le comportement de ces personnes que vous admirez tant, en choisissant avec soin les savoir-faire et les savoir-être que vous cherchez à renforcer ! Conseils et explications.

Plutôt que de vous comparer – négativement – aux autres, commencez plutôt par analyser les raisons pour lesquelles vous les admirez. C'est la meilleure façon de dédramatiser votre sentiment d'infériorité… et de définir les savoir-faire et savoir-être sur lesquels vous ressentez le besoin de progresser. Par exemple, au lieu de vous dire que Bernard ou Martine valent "mieux que vous", demandez-vous précisément pourquoi ils vous impressionnent tant : par exemple, vous êtes bluffé par la façon dont Bernard réussit à gérer les conflits dans son équipe ou l'efficacité personnelle de Martine. Mettre des mots sur ces qualités vous aidera à identifier vos axes de progrès – en évitant de sombrer dans un jugement trop général sur eux – et vous.

La deuxième étape consiste à choisir soigneusement votre futur modèle ou mentor avant de toquer à sa porte. Selon le psychologue Albert Bandura, qui a théorisé cet apprentissage "social", votre "modèle" doit réunir trois qualités :

– Avoir une certaine (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

CPF : le joli geste… pas vraiment désintéressé d’Air France pour ses salariés
Législatives 2024 : pouvez-vous aller voter sur vos heures de travail ?
Vacances 2024-2025 : comment bénéficier de 32 jours de congés
Centre de loisirs : inscription et fonctionnement
Législatives 2024 : cette entreprise offre une prime à ses salariés pour aller voter