Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    40 764,60
    -433,48 (-1,05 %)
     
  • Nasdaq

    17 867,38
    -129,55 (-0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    40 126,35
    -971,34 (-2,36 %)
     
  • EUR/USD

    1,0904
    -0,0037 (-0,34 %)
     
  • HANG SENG

    17 778,41
    +39,00 (+0,22 %)
     
  • Bitcoin EUR

    58 389,22
    -782,63 (-1,32 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 320,86
    -8,65 (-0,65 %)
     
  • S&P 500

    5 549,78
    -38,49 (-0,69 %)
     

Croissance : «l’économie française continue de sombrer… et la dette publique de flamber»

Croissance : «l’économie française continue de sombrer… et la dette publique de flamber»

Comme cela était malheureusement prévisible, la dette publique française a atteint un nouveau sommet historique au premier trimestre 2024. En l’occurrence, 3 159,7 milliards d‘euros, soit 110,7% du PIB. Depuis le début 2020, notre dette publique a ainsi explosé de 773,6 milliards d’euros ! Et tout ça pour quoi ? Pour une hausse du PIB de 419,4 milliards d'euros, inflation comprise ! Oui, vous ne rêvez pas : pour obtenir une hausse du PIB en valeur de 419,4 milliards d’euros, l’Etat français au sens large a augmenté sa dette de 773,6 milliards d’euros !

Il manque donc 354,2 milliards d’euros ! Depuis le troisième trimestre 2017, le grand écart entre ces deux variations donne également le vertige : +904,3 milliards d’euros pour la dette publique, contre + 560,3 milliards d’euros pour le PIB en valeur, de quoi souligner que l’inefficacité de la dette publique (c’est-à-dire sa faible capacité à générer du PIB) s’est fortement accentuée depuis trois ans. A l’évidence, il aurait été difficile de faire pire !

Piètre consolation, cette inefficacité n’est pas nouvelle. Ainsi, depuis 1997, la dette publique a augmenté de 153,9%, tandis que le PIB en valeur n’a progressé que de 52,4%, soit un rapport de 1 à 3 ! A titre de comparaison, il faut savoir qu’en Allemagne, de 2007 à la fin 2023, la dette publique a augmenté de 64,1% alors que le PIB en valeur a progressé de 70,4%. De quoi montrer qu’augmenter le PIB plus que la dette publique, c’est tout à fait possible. Malheureusement, la France (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Violences urbaines : les commerçants de nouveau en première ligne
Elections législatives 2024 : retrouvez le taux de participation dans votre département à 17 heures
Législatives 2024 : tensions dans les bureaux de vote à l'approche des résultats du premier tour
Législatives 2024 : l’impression de vos bulletins de vote en 3 semaines, un casse-tête chinois !
Législatives 2024 : dans les pas de Guillaume Kasbarian, ministre du Logement en campagne