Publicité
La bourse ferme dans 2 h 59 min
  • CAC 40

    7 635,52
    +101,00 (+1,34 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 899,71
    +72,47 (+1,50 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,47 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0889
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    2 399,60
    +0,50 (+0,02 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 088,02
    +576,57 (+0,94 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 388,60
    -16,74 (-1,19 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,62
    -0,51 (-0,64 %)
     
  • DAX

    18 430,04
    +258,11 (+1,42 %)
     
  • FTSE 100

    8 223,98
    +68,26 (+0,84 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,26 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    39 599,00
    -464,79 (-1,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 635,88
    +218,20 (+1,25 %)
     
  • GBP/USD

    1,2924
    +0,0015 (+0,11 %)
     

Les restructurations d’entreprises devraient s’accélérer au cours des deux prochaines années

  • Plus de 80% des experts du secteur s’attendent à ce que le nombre de restructurations continue d’augmenter

  • Les réglementations qui privilégient la liquidation plutôt que le redressement sont considérées comme un défi majeur ; en outre, l’inexpérience des équipes de direction et la hausse des taux d’intérêt menacent également la survie des entreprises

  • Les restructurations sont particulièrement nombreuses en Amérique du Nord et en Europe

WILMINGTON, Delaware, July 01, 2024--(BUSINESS WIRE)--Le nombre de nouveaux mandats de restructuration d’entreprises devrait continuer d’augmenter au cours des deux prochaines années tandis que les entreprises en difficulté sont aux prises avec les incertitudes géopolitiques, l’augmentation des taux d’intérêt et les nouveaux enjeux réglementaires, selon une nouvelle étude commandée par CSC, le premier fournisseur mondial de services d’administration des affaires et de solutions de conformité.

L’étude de CSC1, intitulée « Global Restructuring Trends in 2024: Navigating the Opportunities and Challenges », (Tendances mondiales des restructurations en 2024 : s’orienter parmi les opportunités et les défis), révèle que l’écrasante majorité (83%) des professionnels du secteur s’attendent à voir le nombre de mandats de restructuration augmenter fortement ou modestement au cours des deux prochaines années, un quart d’entre eux (25%) prédisant une augmentation importante.

PUBLICITÉ

L’étude de CSC consistait à interroger 150 cadres supérieurs indépendants des secteurs mondiaux des services financiers, du droit, du crédit privé et de la dette privée afin d’apporter un nouvel éclairage sur les causes de l’augmentation des restructurations dans le monde, ainsi que sur les défis auxquels le secteur est confronté et les principales différences régionales.

« L’accélération du nombre de restructurations dans le monde est générée par la hausse que nous avons constatée au cours des 12 à 24 derniers mois. Au Royaume-Uni, par exemple, plus de 25 000 cas d’insolvabilité d’entreprises ont été enregistrés en 2023, soit le nombre le plus élevé depuis 30 ans », déclare Michelle Dreyer, directrice générale de l’activité restructurations mondiales, CSC.

« Nous constatons que les nombreuses entreprises qui se sont lourdement endettées pendant le Covid voient maintenant ces dettes arriver à échéance. Mais comme les taux sont aujourd’hui beaucoup plus élevés, elles ne peuvent pas simplement s’adresser à leur prêteur ou à un autre bailleur de fonds pour se refinancer », ajoute Mme Dreyer. « En fait, certaines restructurations concernent des entreprises qui auraient probablement dû déposer le bilan en 2020, mais comme elles étaient soutenues par de l’argent bon marché, elles ont pu tenir jusqu’à présent. Ce que nous voyons aujourd’hui, ce sont les conséquences de tout ce crédit à bon compte. »

Pour deux tiers (65%) des experts du secteur, le plus grand défi lorsqu’il s’agit de restructurer des entreprises en difficulté, c’est de surmonter les obstacles réglementaires, qui conduisent parfois à la liquidation plutôt qu’au redressement. L’autre difficulté majeure est l’inexpérience des équipes de direction (citée par 55% des personnes interrogées), qui ne sont pas habituées à passer des opérations normales d’une entreprise à un contexte de faillite très différent et très complexe. Environ 40% des personnes interrogées ont indiqué la hausse des taux d'intérêt comme étant un élément essentiel du marché de la restructuration.

« De nombreux dirigeants ont peu ou pas d’expérience pour faire face aux défis d’un ralentissement systémique », ajoute Mme Dreyer. « Les équipes de direction ont souvent du mal à passer des opérations normales d’une entreprise à la prise des mesures nécessaires en cas de procédure de faillite. C’est pourquoi le soutien de prestataires expérimentés et capables d’agir rapidement pour les aider devient extrêmement précieux. »

Selon l’étude de CSC, l’Amérique du Nord et l’Europe sont les deux régions où les cas de restructuration sont les plus nombreux. Plus de 40% des personnes interrogées ont choisi ces zones géographiques parce que leurs cadres réglementaires matures les rendent plus attractives pour les entreprises que leur localisation d’origine.

« Les changements réglementaires peuvent également avoir un impact positif sur la restructuration et rendre certaines juridictions plus attrayantes, d’où un recours accru au changement du centre des intérêts principaux », explique Michelle Dreyer. « Seule une très petite minorité déclare faire appel à un seul prestataire externe indépendant lors des processus de restructuration ; cela souligne la difficulté de trouver un guichet unique lors d’une période exceptionnelle pour les équipes de direction. Chez CSC, nous offrons l’expertise de professionnels hautement expérimentés dans toute une variété de produits et un service transfrontalier mondial réellement intégré. »

Pour recevoir un exemplaire de l’étude « Global Restructuring 2024 », contacter Camilla Wyatt ou Saffron Wainwright par e-mail à l’adresse : cscteam@citigatedewerogerson.com.

Notes aux rédacteurs
1 CSC, en partenariat avec Pure Profile, a interrogé 150 cadres supérieurs des secteurs des services financiers, du droit, du crédit privé et de la dette privée à travers le monde pour connaître leur point de vue sur la situation du secteur mondial de la restructuration. Les personnes interrogées étaient également réparties entre l’Amérique du Nord, la région Asie-Pacifique, le Royaume-Uni et l’Europe.

À propos de CSC
CSC est le partenaire de confiance privilégié de 90% des entreprises Fortune 500®, de 90% des 100 Best Global Brands (Interbrand®) et de 70% des PEI 300. La Société est le premier fournisseur international de solutions mondiales pour les activités suivantes : administration et conformité des entreprises, services d’administration spécialisés pour les gestionnaires d’actifs alternatifs de toute une gamme de stratégies de fonds, transactions impliquant des acteurs publics et privés des marchés de capitaux, gestion des systèmes de noms de domaine, protection numérique des marques et protection contre la fraude, et solutions logicielles de fiscalité des entreprises. Fondée en 1899 et ayant son siège à Wilmington, dans le Delaware, aux États-Unis, CSC est une entreprise privée gérée professionnellement depuis 125 ans. CSC dispose de bureaux et de capacités dans plus de 140 juridictions en Europe, dans les Amériques, en Asie-Pacifique et au Moyen-Orient. Nous sommes une entreprise internationale capable d’agir partout, où que se trouvent nos clients, et nous y parvenons en déléguant des experts dans toutes les entreprises que nous servons. « We are the business behind business »®. Pour plus d’informations, rendez-vous sur cscglobal.com.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20240701458420/fr/

Contacts

Citigate Dewe Rogerson
Camilla Wyatt ou Saffron Wainwright
cscteam@citigatedewerogerson.com

CSC
Brandy Chieffi
Vice-présidente, Marketing
brandy.chieffi@cscglobal.com
CSC News Room