Publicité
La bourse ferme dans 5 h 57 min
  • CAC 40

    7 511,62
    +8,35 (+0,11 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 856,22
    +17,08 (+0,35 %)
     
  • Dow Jones

    38 589,16
    -57,94 (-0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0715
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    2 336,70
    -12,40 (-0,53 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 758,28
    -179,25 (-0,29 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 383,42
    -4,74 (-0,34 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,54
    +0,09 (+0,11 %)
     
  • DAX

    18 025,51
    +23,49 (+0,13 %)
     
  • FTSE 100

    8 144,38
    -2,48 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    17 688,88
    +21,28 (+0,12 %)
     
  • S&P 500

    5 431,60
    -2,14 (-0,04 %)
     
  • Nikkei 225

    38 102,44
    -712,12 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 936,12
    -5,66 (-0,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2672
    -0,0014 (-0,11 %)
     

Rappel de Citroën et DS: les voitures de remplacement arrivent au compte-goutte

Stellantis a commencé à distribuer des véhicules de remplacement pour les conducteurs de Citroën et DS bloqués par un airbag défectueux (MARCO BERTORELLO)
Stellantis a commencé à distribuer des véhicules de remplacement pour les conducteurs de Citroën et DS bloqués par un airbag défectueux (MARCO BERTORELLO)

Stellantis a commencé à distribuer des véhicules de remplacement pour les conducteurs de Citroën et DS bloqués par un airbag défectueux et rappelés par le groupe automobile, a-t-il indiqué jeudi.

Plus de 17.800 véhicules de courtoisie ont été déployés dans le réseau de concessionnaires des pays concernés, "afin que les clients puissent les utiliser lorsqu'ils ne sont pas en mesure de conduire les leurs", a indiqué un porte-parole de Stellantis jeudi, confirmant une information du Parisien.

Au total, près de 60.000 véhicules de courtoisie devraient être disponibles pour les clients tout au long du mois de juin, dont 25.000 en France.

PUBLICITÉ

Environ 14.000 véhicules ont déjà été réparés, dont 7.000 en France, et 218.000 clients ont suivi le processus d'enregistrement, selon Stellantis

Mais au total, ce sont 605.772 véhicules qui sont concernés par le rappel dans une vingtaine de pays en Europe du Sud, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Le constructeur a demandé à leurs propriétaires "de cesser immédiatement de conduire leur véhicule".

Le rappel concerne 497.171 Citroën C3 et 108.601 DS3, "des modèles qui ont été produits entre 2009 et 2019, qui ne sont plus commercialisés", a indiqué un porte-parole.

Le rappel est lié à la détérioration du gaz contenu dans les airbags, du propergol, selon Stellantis, dans les régions à climat chaud et humide.

En cas d'accident, lorsque l'airbag se déclenche, des particules ou des petites pièces pourraient être projetées avec le coussin gonflable et occasionner des blessures.

En France, 181.734 Citroën C3 et 65.149 DS3 sont visées par cette procédure. Mais seul le sud du pays est concerné par le rappel, c'est-à-dire les régions situées "au sud d'une ligne Clermont-Ferrand/Lyon", car la détérioration du gaz peut être favorisée par la chaleur et l'humidité, selon Stellantis.

Le constructeur dit comprendre que "cette étape initiale de la campagne suscite des préoccupations et de la frustration chez certains clients, même avec toute la planification et la préparation, dans lesquelles les autorités, les fournisseurs, les réseaux de concessionnaires et d'autres parties prenantes clés étaient activement impliqués, ainsi que le travail diligent et les meilleurs efforts de l'entreprise".

Quelque 200 salariés sont chargés de répondre aux questions des clients et 180 agents supplémentaires seront déployés au cours des deux prochaines semaines, a assuré Stellantis.

Ce défaut constaté sur les airbags, de marque Takata, avait été mis au jour par les autorités américaines en 2014. Le groupe japonais a depuis fait faillite.

Il a causé le rappel d'au moins 100 millions de véhicules de toutes marques, comme chez Stellantis fin 2022 aux Etats-Unis ou encore chez Nissan ce jeudi.

Selon le régulateur américain, 27 décès et au moins 400 blessés ont jusqu'à présent été officiellement attribués aux Etats-Unis à des airbags défectueux de la société japonaise Takata.

Stellantis indique que les modèles rappelés dernièrement, avec leurs airbags fabriqués en Europe, ne semblaient pas être initialement concernés.

Les propriétaires de C3 et DS3 peuvent se renseigner sur le site internet des marques, ou contacter le numéro (+33) 08.05.98.04.02.

tsz/uh/nth