Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 118,98
    +2 174,99 (+3,69 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 374,90
    +44,01 (+3,31 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

Le marché immobilier au point mort depuis la dissolution de l’Assemblée nationale

PIXABAY

Le choix fait par Emmanuel Macron le 9 juin dernier de dissoudre l’Assemblée nationale a des répercussions en politique, mais pas que. En effet, comme le relaie Europe 1, cette incertitude politique est en passe de gréver la reprise du marché immobilier. «Moins de mail, moins de demandes, moins de projets : pour l’instant, c'est l’attentisme complet», confie Jérome Flioum à propos des offres récemment diffusées par son agence, le cabinet Roche à Paris Vaugirard.

Selon l’agent immobilier, les annonces attirent beaucoup moins qu’à l’accoutumée, depuis la semaine dernière. «Par exemple, là, on a deux pièces de 44 mètres carrés : il y a eu seulement 120 détails d’ouverts», confie-t-il. «On devrait avoir le double, au moins 250 personnes qui sont intéressées par le détail de l’annonce. Et il n’y a eu que cinq contacts», déplore Jérome Flioum. Ce dernier n’a signé qu'une seule vente en l’espace de 10 jours, et il s’agissait d’une urgence. «Elle s’est menée à bout parce qu’il y avait un vrai besoin de la part de l’acquéreur d’acheter cet appartement. Mais est-ce qu’un autre acquéreur aurait pris peur et aurait repoussé son projet ? Personne ne le sait», explique l’agent.

Le marché immobilier est donc actuellement au point mort, et ce depuis le dimanche 9 juin. De plus, depuis plusieurs mois, le secteur souffre des taux élevés. Et cette incertitude qui plane depuis plus de deux semaines maintenant ne risque pas d’arranger les choses et pourrait retarder la reprise du marché. Jérôme Flioum (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Logement : réhabiliter les immeubles anciens, la solution pour sortir de la crise ?
La famille Le Pen vend sa villa de Rueil-Malmaison et réalise une très belle plus-value
Infiltration, effondrement : le château des frères Bogdanoff est en ruines
Paris : la mairie réussit à interdire des locations Airbnb pour… nuisances sonores
Immobilier : la ligne 14 prolongée, le nouveau paradis des primo-accédants ?