La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 598,18
    +31,39 (+0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 527,79
    +16,85 (+0,48 %)
     
  • Dow Jones

    29 910,37
    +37,90 (+0,13 %)
     
  • EUR/USD

    1,1970
    +0,0057 (+0,48 %)
     
  • Gold future

    1 781,90
    -23,60 (-1,31 %)
     
  • BTC-EUR

    14 189,86
    -88,51 (-0,62 %)
     
  • CMC Crypto 200

    333,27
    -4,23 (-1,25 %)
     
  • Pétrole WTI

    45,53
    -0,18 (-0,39 %)
     
  • DAX

    13 335,68
    +49,11 (+0,37 %)
     
  • FTSE 100

    6 367,58
    +4,65 (+0,07 %)
     
  • Nasdaq

    12 205,85
    +111,44 (+0,92 %)
     
  • S&P 500

    3 638,35
    +8,70 (+0,24 %)
     
  • Nikkei 225

    26 644,71
    +107,40 (+0,40 %)
     
  • HANG SENG

    26 894,68
    +75,23 (+0,28 %)
     
  • GBP/USD

    1,3314
    -0,0042 (-0,32 %)
     

5 choses à savoir sur Leboncoin

Cyprien Tardieu
·3 min de lecture
5 choses à savoir sur Leboncoin
5 choses à savoir sur Leboncoin

Chaque mercredi, Yahoo vous invite à mieux connaître une entreprise. Petits secrets, anecdotes, histoires insolites, ne manquez pas l’occasion d’épater vos amis. Pour ce onzième volet, intéressons-nous au site de petites annonces ouvert en 2006 : Leboncoin.

1 - Plus fort que Pôle Emploi

Si Leboncoin est le plus grand vide-grenier de France, il est aussi un bon moyen de rebondir sur le marché du travail. Ces dernières années, le site de petites annonces, créé en 2006, est devenu l’un des acteurs incontournables pour les Français au chômage. Sur ce marché ultra-concurrentiel, l’entreprise fait même mieux que Pôle emploi.

Leboncoin affirme qu’environ 800 000 Français auraient trouvé un job en CDI ou CDD en 2016 en consultant les annonces en ligne.

2 - Un grand frère suédois, des parents norvégiens

Si vous pensez que Leboncoin a vu le jour à Paris, sur les bords du Rhône ou dans le garage d’une maison provençale, vous faites fausse route. Dix ans avant son arrivée en France, un ingénieur suédois, Henrik Nordström, fonde Blocket, Leboncoin made in Suède. Quelques années plus tard, le groupe de médias norvégien Schibsted flaire la bonne affaire et rachète le site pour 19 millions d’euros.

Leboncoin, petit frère de Blocket, débarque en France en 2006. Le succès est immédiat. “On est parti du modèle suédois, mais on a fait quelques ajustements. Le nom devait porter cette notion d’accessibilité. C’est aussi dans cette optique qu’on a décidé d’enlever le portail d’inscription. Leboncoin devait être facile, pratique et proche de tous”, se souvient Olivier Aizac, chargé par le groupe norvégien de développer la version française de Blocket, dans une interview aux Inrockuptibles. En 2019, Leboncoin passe sous l’autorité d'une nouvelle entreprise — toujours norvégienne — baptisée Adevinta.

3 - “C’est quoi, Leboncoin ?”

Peut-on être un ancien président de la République et ignorer l’existence d’un site visité par près d’un Français sur deux chaque mois ? Apparement oui. En 2016, Nicolas Sarkozy rencontre plusieurs patrons dans la région lyonnaise. L’un d’eux lui raconte alors qu’il recrute de plus en plus grâce au Bon Coin.

“C'est quoi, Leboncoin ?”, lui répond Sarkozy. Symbole du fossé entre le peuple et ses élites, l’anecdote, relayée sur Twitter par le journaliste Dominique Tenza, vaut à Nicolas Sarkozy de nombreuses railleries.

Une semaine plus tard, celui qui était à l’époque le patron des Républicains visitait les locaux de l’entreprise et rencontrait ses salariés.

4 - Un déconfinement très bénéfique

Après une baisse d’audience de 40% pendant le confinement, Leboncoin a battu un nouveau record à la sortie du confinement. “Nous venons de franchir la barre des 30 millions d’annonces en ligne”, a fièrement annoncé Antoine Jouteau, le directeur général, au Parisien.

La plateforme a battu depuis le 11 mai, jour du déconfinement, tous ses records, avec une journée à 19 millions de visites. “Les gens ont rangé leur maison, réorganisé leur vie” analyse-t-il. Les ventes de vélos et de piscines ont d’ailleurs explosé à la sortie du confinement.

5 - Iggy Pop, un ambassadeur de marque

L’association entre le plus grand vide-grenier de France et la star du rock a de quoi surprendre. En 2013, Leboncoin surprend tout le monde avec sa campagne de publicité "Les Incroyables Rencontres”. Elle met en scène la star du rock Iggy Pop qui vient acheter une guitare sur Leboncoin à un vrai vendeur. Elle a même connu une suite en 2014 avec un couple à la recherche d'un appartement, persuadé de pouvoir y rencontrer l’ancien leader des Stooges.

5 CHOSES À SAVOIR SUR

Épisode 1 - Netflix
Épisode 2 - Decathlon
Épisode 3 - Ikea
Épisode 4 - Disney
Épisode 5 - Nike
Épisode 6 - Peugeot
Épisode 7 - Twitter
Épisode 8 - Lego
Épisode 9 - Spotify
Épisode 10 - YouTube