Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 988,99
    -14,60 (-0,04 %)
     
  • Nasdaq

    16 793,01
    +107,04 (+0,64 %)
     
  • Nikkei 225

    39 069,68
    +282,30 (+0,73 %)
     
  • EUR/USD

    1,0867
    -0,0005 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    19 636,22
    +82,61 (+0,42 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 378,38
    +952,76 (+1,55 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 375,84
    +21,43 (+1,58 %)
     
  • S&P 500

    5 318,13
    +14,86 (+0,28 %)
     

Immobilier : les prix trop élevés, le cancer qui ronge les Français ?

Andrii Yalanskyi / GettyImages

Le ministre du logement, Guillaume Kasbarian, ne s’y est pas trompé : il a assigné à son projet de loi, qui sera présenté vendredi prochain en conseil des ministres, de «développer l’offre de logements abordables». L’enjeu n’est en effet pas ou plus de relancer la production ou de mobiliser le parc existant sans souci des prix. Au fond, le vrai problème de notre pays tient à une offre devenue au fil des décennies inaccessible à la majorité des Français. Les revenus des acquéreurs potentiels de logements neufs ou existants sont de plus en plus décalés par rapport aux prix du marché.

Cette douloureuse distorsion est cachée depuis longtemps par deux calmants, les aides publiques d’une part, le crédit à taux bas et largement distribué d’autre part. La baisse du dosage du second, et la hausse des taux d’intérêt couplée à des critères d’octroi durcis ont fait apparaître combien le niveau des prix était inadapté à la condition de l’essentiel des ménages : les ventes et les reventes ont perdu une grande partie de leurs volumes.

Certes, toutes les catégories n’ont pas également été éprouvées, mais les plus gros bataillons ont souffert : les primo-accédants, les jeunes ménages de travailleurs, les primo-investisseurs, et globalement les revenus intermédiaires et faibles. On s’est d’ailleurs voilé la face depuis ces dernières années : dans une conjoncture économique difficile pour les Français, devenue intenable lorsque l’inflation a déréglé les budgets domestiques, on a assisté silencieux (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Parents solos : quand une association aide les familles monoparentales à se loger
Vu sur Leboncoin : le PS met une partie de son siège parisien en location
Immobilier : témoignage poignant de Louise qui a vu le sol de son salon s'effondrer
Immobilier : un manoir mis en vente via un jeu concours pour la somme de… 10 euros
Quelles sont les meilleures villes côtières françaises pour télétravailler ?