Publicité
La bourse ferme dans 32 min
  • CAC 40

    8 081,70
    -59,76 (-0,73 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 022,24
    -24,75 (-0,49 %)
     
  • Dow Jones

    39 860,91
    -12,08 (-0,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,0837
    -0,0022 (-0,21 %)
     
  • Gold future

    2 393,20
    -32,70 (-1,35 %)
     
  • Bitcoin EUR

    64 727,25
    -155,13 (-0,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 512,83
    -13,58 (-0,89 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,04
    -0,62 (-0,79 %)
     
  • DAX

    18 673,20
    -53,56 (-0,29 %)
     
  • FTSE 100

    8 349,10
    -67,35 (-0,80 %)
     
  • Nasdaq

    16 836,04
    +3,41 (+0,02 %)
     
  • S&P 500

    5 320,37
    -1,04 (-0,02 %)
     
  • Nikkei 225

    38 617,10
    -329,83 (-0,85 %)
     
  • HANG SENG

    19 195,60
    -25,02 (-0,13 %)
     
  • GBP/USD

    1,2726
    +0,0014 (+0,11 %)
     

Déclaration de revenus : que risquez-vous en cas d’erreur ou de retard ?

BreizhAtao/Adobe Stock

C’est la dernière ligne droite. Les contribuables qui résident en zone 1 - départements 01 (Ain) à 19 (Corrèze) - doivent déclarer leurs revenus en ligne avant le jeudi 23 mai 2024 à 23h59. Si vous avez choisi le formulaire papier, la date limite pour vous mettre en règle est fixée au mardi 21 mai 2024 à minuit. Les habitants des autres départements disposent quant à eux de quelques jours supplémentaires. Des délais bien utiles pour remplir le plus précisément possible votre déclaration, car en cas de retard ou d'erreur, vous vous exposez à des sanctions. Voici lesquelles.

Les contribuables n'ayant pas déclaré leurs revenus dans les temps s’exposent en effet à une amende correspondant à 10% de leur impôt sur le revenu, pénalité qui peut grimper jusqu’à 40% si la déclaration n’est pas effectuée dans les 30 jours qui suivent l’envoi d’une mise en demeure par le fisc. La majoration de 10% s’applique également si vous avez commis une erreur dans votre déclaration conduisant à réduire votre impôt ou à augmenter un avantage fiscal en votre faveur. A noter enfin que, pour une erreur comme un retard, vous vous exposez à des intérêts de retard de 0,2% de l’impôt dû par mois de retard.

Heureusement, vous avez la possibilité d’éviter la majoration de votre impôt. Si vous n’avez pas déclaré vos revenus avant la date butoir en raison d’un facteur indépendant de votre volonté, vous avez la possibilité d’échapper à l’amende en demandant une remise gracieuse au fisc. Votre requête peut ainsi être (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Qu'est-ce qu'une lettre de change ?
Succession : les Français ignorent toujours le PER… et c’est une grosse erreur
Impôt : les femmes n’auront plus à payer les dettes fiscales de leur ex-conjoint
Les dépenses contraintes des Français en baisse, bonne nouvelle pour le pouvoir d'achat ?
Energie : votre fournisseur vous a facturé un gros rattrapage, quels recours avez-vous ?