Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,33 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -2,00 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 727,43
    +405,82 (+0,64 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 448,55
    -19,55 (-1,33 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,93 (+1,21 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,05 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,76 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2739
    +0,0041 (+0,32 %)
     

Energie : le classement des pires fournisseurs en matière de relation client

jovannig - Adobe Stock

Parmi la quarantaine de fournisseurs de gaz et d’électricité actifs sur le sol français, tous ne se valent pas, assure le Médiateur national de l’énergie. Dans son rapport annuel publié ce 14 mai, l’instance indépendante dresse un classement complet des entreprises ayant reçu le plus de plaintes de la part de leurs clients. Plus précisément, elle a recensé le taux de litiges, c'est-à-dire les demandes formelles de médiation, mais aussi des signalements reçus par le service du Médiateur. Ce taux est exprimé pour 100 000 contrats.

Un fournisseur se démarque nettement des autres, avec un taux de litige 14 fois supérieur à la moyenne : «Wekiwi reste de très loin le fournisseur qui a les “taux de sinistres” les plus élevés du marché de l’énergie, presque 3 fois supérieurs à ceux de Mint Energie qui arrive en deuxième position», relève le Médiateur.

De multiples infractions au code de la consommation sont reprochées à Wekiwi. Pêle-mêle : des factures de résiliation émises avec retard, des trop-perçus non remboursés aux clients, du démarchage abusif et même des pratiques commerciales trompeuses «faisant croire que les prix qu’il propose seraient intéressants alors qu’ils sont en réalité particulièrement élevés». Ces pratiques illégales ont d'ailleurs été signalées à la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), qui a déjà infligé une amende administrative de 130 000 euros à Wekiwi en avril 2024.

Ohm Energie et Eni, respectivement (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Jackpot : en couple, ils remportent près de deux millions d'euros chacun
26 millions de bagages perdus dans les aéroports en 2022, sauf dans ce pays…
Guerre en Ukraine : Poutine va-t-il transformer Marioupol en station balnéaire ?
JO 2024 : faut-il craindre une prolifération de rats pendant l’été ?
Enedis épinglé pour ses rattrapages de factures, la date limite approche pour votre déclaration de revenus… L'actu éco du jour en 120 secondes