Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 171,79
    +2 073,16 (+3,51 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 376,16
    +45,26 (+3,40 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

Les hôteliers assignent Airbnb en justice pour «distorsion de concurrence»

Daniel Krasoń/Adobe Stock

La fronde contre Airbnb s’intensifie. 26 hôteliers de toute la France ont assigné en justice le géant américain de la location de courte durée. Soutenus par l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (Umih), ils dénoncent une «distorsion de concurrence» et réclament «des réparations individuelles», rapporte le journal Ouest-France. «La plateforme ne respecte pas la réglementation qui lui est applicable. Cette action vise à dénoncer la distorsion de concurrence subie par les hôteliers. Soutenue par l’Umih, la démarche est portée par 26 hôtels sur tout le territoire français qui demandent des réparations individuelles», a indiqué l’Umih dans un communiqué jeudi 13 juin.

De son côté, Airbnb a assuré ne pas avoir reçu la plainte en question et s’est dit auprès de nos confrères «extrêmement surpris d’apprendre le dépôt de cette plainte par la presse». «Si cette plainte est bien confirmée, elle constituerait une nouvelle tentative de la part de ce lobby hôtelier de restreindre le droit des familles de louer leur logement, sous couvert d’accusations infondées de “concurrence déloyale”», affirme la société.

Par ailleurs, Airbnb rappelle que «les familles ont le droit en France de louer leur logement et d’accueillir des voyageurs sur le territoire». «Airbnb respecte les règles qui lui incombent en tant que plateforme et apporte son soutien aux villes pour faire respecter les réglementations locales mises en place», soutient la plateforme qui envisage «toutes les options juridiques (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Achat immobilier : profiterez-vous de l’exonération des frais de notaire promise par Gabriel Attal ?
HLM : demande de logement social, dossier et plafond
Législatives 2024 : enfin le retour de la politique du logement ?
Législatives 2024 : quels sont les effets de la situation politique sur l’immobilier ?
Crédit immobilier : propriétaires, cette solution vous permet de financer l’achat d’un nouveau bien