Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 263,45
    -45,36 (-0,07 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 377,10
    +46,20 (+3,47 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

GROUPE PARTOUCHE : Résultats semestriels et structure financière solides dans une période de reprise d’importants investissements de croissance

GROUPE PARTOUCHE
GROUPE PARTOUCHE

Résultats semestriels et structure financière solides
dans une période de reprise d’importants investissements de croissance

  • Chiffre d’affaires : 220,6 M€ (+2,3 %)

  • EBITDA : 41,0 M€ contre 42,7 M€ au S1 2023

  • Résultat net : 7,1 M€ contre 18,8 M€ au S1 2023

  • Situation financière saine : gearing de 0,2x et effet de levier de 1,3x

Paris, le 25 juin 2024, 18h - Lors de sa réunion du 25 juin 2024, le Conseil de surveillance du Groupe Partouche a examiné les comptes audités du 1er semestre de l’exercice 2023-24 (novembre 2023 à avril 2024), après avoir pris connaissance du rapport de gestion du Directoire.

PUBLICITÉ

Bonne dynamique de l’activité et investissement de croissance sur les casinos

La bonne dynamique de l’activité sur le semestre s’est matérialisée par un Produit Brut des Jeux (PBJ) en hausse de +1,7 % à 346,9 M€ et un chiffre d’affaires (CA) en hausse de +2,3 % à 220,6 M€.

L’EBITDA du Groupe affiche une baisse de -4,0 % à 41,0 M€ (soit 18,6 % du CA), contre 42,7 M€ (19,8 % du CA) au 1er semestre 2023.

Le Résultat Opérationnel Courant (ROC) du Groupe s’établit à 15,5 M€ contre 19,3 M€ au 1er semestre 2023, cette baisse se matérialise dans les trois secteurs d’activité (casinos, hôtels et autres) :

  • le ROC du secteur casinotier à 24,3 M€ (contre 27,0 M€ au 1er semestre 2023) est pénalisé par les difficultés d’exploitation rencontrées par les nombreux établissements en cours de rénovation à Vichy, La Tour-de-Salvagny, Saint Amand-les-Eaux, Divonne et le Casino 3.14 (Cannes). Par ailleurs, le casino de Middelkerke en Belgique, qui a déménagé en front de mer fin mars 2024, est pénalisé par ses lourds travaux d’aménagement ;

  • à l’inverse, les ROC des jeux online de Meyrin (Suisse) et de Middelkerke (Belgique), déployés depuis le 29 janvier 2024, progressent tous deux de respectivement +0,7 M€ et +0,4 M€ ;

  • le ROC du secteur hôtelier est déficitaire de -2,7 M€ au S1 2024, contre -2,3 M€ au S1 2023, tout comme celui du secteur « Autres » à -6,2 M€, contre -5,4 M€.

Les achats et charges externes à 72,6 M€ augmentent de 2,0 M€ (+2,8 %), avec notamment :

  • les frais de publicité / marketing en hausse de 0,8 M€ (+5,4 %) compte tenu des opérations développées pour les 50 ans du Groupe Partouche entre mars et décembre 2023, et d’un marketing digital plus offensif à Meyrin en Suisse lié à son activité online ;

  • les charges de sous-traitance en augmentation de 0,8 M€ (+14,3 %) sous l’effet de l’accroissement des charges de nettoyage et de gardiennage (0,5 M€) et d’autres charges et ;

  • en sens inverse, les achats de matières reculent de -3,7 %, principalement en raison de la diminution des dépenses d’énergie à hauteur de 0,7 M€ (-8,1 %) qui résulte de la baisse des prix.

Les charges de personnel s’élèvent à 90,6 M€, en hausse de 3,2 M€, en raison notamment d’une augmentation du SMIC au 1er janvier 2024 et de nouvelles grilles conventionnelles applicables au 1er avril 2024.

Le résultat net s’élève à 7,1 M€, contre 18,8 M€ au 30 avril 2023, et prend en compte les éléments suivants :

  • un résultat opérationnel non courant de -1,0 M€, contre un bénéfice de 0,7 M€ au 30 avril 2023 qui résultait de la marge à l’avancement sur le contrat de promotion immobilière à La Grande Motte et la cession de deux actifs immobiliers à Contrexéville. Les autres produits et charges opérationnels non courants sont notamment constitués des amortissements accélérés pratiqués dans le cadre des travaux d’aménagement de La Plage 3.14 pour 0,7 M€ et du Casino 3.14 pour 0,2 M€, ainsi que des travaux de rénovation au sein du casino de La Tour-de-Salvagny pour 0,1 M€ ;

  • un résultat financier de -1,0 M€ (contre -1,5 M€ au S1 2023). Le coût de l’endettement financier, en hausse, suit la progression de l’endettement brut du Groupe ainsi que celle du taux d’intérêt moyen annuel compte tenu de la conjoncture macro-économique. Néanmoins, cette augmentation des coûts financiers est largement compensée par les produits des placements qui progressent de 1,5 M€. En outre, les charges financières liées aux dettes de loyers IFRS 16 s’inscrivent en hausse de 0,5 M€ ;

  • une charge d’impôt (CVAE incluse) de 6,1 M€ contre un produit d’impôt de +0,3 M€ au S1 2023 en raison de l’activation du solde des déficits fiscaux reportables du Groupe d’intégration fiscale générant un produit d’impôt différé de 3,6 M€, alors qu’au S1 2024, on constate une consommation d’impôt différé de -2,7 M€.

Avec une trésorerie nette de prélèvements de 89,8 M€, des capitaux propres de 367,3 M€ et un endettement net de 81,2 M€ (construit en conformité avec les termes du contrat du crédit syndiqué, selon l’ancien référentiel IAS 17, hors IFRS 16), la structure financière du Groupe est saine et solide, lui permettant de poursuivre son programme d’investissements de croissance.

Le Rapport financier semestriel au 30 avril 2024 est disponible ce jour sur le site internet du Groupe www.groupepartouche.com rubrique Finance.

Prochains rendez-vous :

- Information financière du 3ème trimestre : mardi 10 septembre 2024, après la clôture de la Bourse de Paris

- Chiffre d’affaires du 4ème trimestre : mardi 10 décembre 2024, après la clôture de la Bourse de Paris

Fondé en 1973, le Groupe Partouche a su se développer afin de devenir un leader européen dans son secteur d'activité. Coté en Bourse, il exploite des casinos, un club de jeux, des hôtels, des restaurants, des centres thermaux et des golfs. Le Groupe exploite 41 casinos et emploie près de 3 900 collaborateurs. Il est reconnu pour ses innovations et ses expérimentations des jeux de demain, ce qui lui permet d'aborder l'avenir avec confiance en visant le renforcement de son leadership et la poursuite de la progression de sa rentabilité.

Introduit en bourse en 1995, Groupe Partouche est coté sur Euronext Paris, compartiment B. ISIN : FR0012612646 - Reuters : PARP.PA - Bloomberg : PARP:FP

INFORMATIONS FINANCIÈRES

Groupe Partouche        Tél : 01.47.64.33.45
Valérie Fort, directrice financière        info-finance@partouche.com

Annexes

Compte de résultat consolidé

En M€ - Au 30 avril (6 mois)

2024

2023

ÉCART

Var.

CHIFFRE D'AFFAIRES

220,6

215,6

5,0

+2,3%

Achats et charges externes

(72,6)

(70,7)

(2,0)

+2,8%

Impôts et taxes

(10,2)

(9,6)

(0,6)

+6,7%

Charges de personnel

(90,6)

(87,4)

(3,2)

+3,7%

Amortissements et dépréciations sur immobilisations

(25,2)

(24,5)

(0,7)

+3,0%

Autres produits et charges opérationnels courants

(6,5)

(4,2)

(2,3)

+56,1%

Résultat Opérationnel courant

15,5

19,3

(3,9)

-19,9%

Autres produits et charges opérationnels non courants

(1,0)

0,7

(1,7)

-

Résultat sur cession de participations consolidées

-

-

-

-

Dépréciation des actifs non courants

-

-

-

-

Résultat Opérationnel non courant

(1,0)

0,7

(1,7)

-

RESULTAT OPERATIONNEL

14,5

20,0

(5,6)

-27,9%

Résultat Financier

(1,0)

(1,5)

0,4

-

Résultat avant impôt

13,4

18,6

(5,1)

-27,7%

Impôts sur les bénéfices

(5,6)

1,0

(6,7)

-

Impôts de CVAE

(0,4)

(0,7)

0,2

-

Résultat après impôt

7,4

18,9

(11,6)

-61,1%

Quote-part dans le résultat des sociétés mises en équivalence

(0,2)

(0,1)

-0,2

-

RESULTAT NET TOTAL

7,1

18,8

(11,7)

-62,2%

Dont part du Groupe

5,1

16,7

(7,5)

 


EBITDA (*)

41,0

42,7

(1,7)

-4,0%

Marge EBITDA / CA

18,6%

19,8%

 

-1,2 pt

(*) compte tenu de l’application de la norme IFRS 16 qui a pour effet mécanique d’améliorer l’EBITDA de 7,6 M€ au S1 2024 et de 6,9 M€ au S1 2023.

Les impôts et taxes représentent une charge de 10,2 M€ contre 9,6 M€ au 1er semestre 2023.

L’évolution des amortissements et dépréciations sur immobilisations, en hausse de +3,0 % à 25,2 M€, reflète la reprise d’un programme d’investissements soutenu dans les établissements du Groupe.

Les autres produits et charges opérationnels courants sont une charge nette de -6,5 M€ contre -4,2 M€ au premier semestre 2023. Cette évolution s’explique notamment par la provision relative au jackpot multisite qui n’a pas été remporté depuis mars 2023.
Le résultat opérationnel s’établit à 14,5 M€ contre 20,0 M€ au S1 2023 et le résultat avant impôt à 13,4 M€ contre 18,6 M€ au S1 2023.
Le résultat net consolidé du semestre est un bénéfice de 7,1 M€ contre 18,8 M€ au 30 avril 2023. Dans ce résultat net, la part du Groupe est un bénéfice de 5,1 M€ contre 16,7 M€ au 30 avril 2023.

Bilan

Le total de l’actif net au 30 avril 2024 représente 825,3 M€ contre 804,3 M€ au 31 octobre 2023. Les évolutions remarquables de la période sont les suivantes :

  • une augmentation des actifs non courants de 33,6 M€ en raison principalement de la hausse nette des immobilisations corporelles de 31,7 M€, constituée du droit d’utilisation de l’actif du nouveau contrat de location gérance du Casino 3.14 à Cannes (6,5 M€) retraité selon IFRS 16 en lien avec son déménagement, prévu à l’automne, dans les murs du Palm Beach et du volume des investissements en cours dans les casinos de La Tour-de-Salvagny (6,3 M€), de Middelkerke (5,8 M€), de Divonne (3,8 M€), de Casino 3.14 (2,7 M€), de Vichy (1,1 M€), d’Annemasse (1,1 M€), de St Amand-les-Eaux (1,0 M€) et de Contrexéville (0,8 M€) ainsi que La Plage 3.14 (1,0 M€). ;

  • une diminution des actifs courants de 12,6 M€, principalement due à une consommation de la trésorerie de 27,5 M€ contrebalancée par une hausse du poste « clients et autres débiteurs » de 14,0 M€.

Au passif, les capitaux propres, intérêts minoritaires inclus, passent de 366,9 M€ au 31 octobre 2023 à 367,3 M€ au 30 avril 2024, incluant le résultat bénéficiaire de la période de 5,1 M€ pour la part du Groupe et de 2,0 M€ pour la part des minoritaires.

La dette financière au 30 avril 2024 augmente de 11,8 M€ (parts courante et non courante) par rapport au 31 octobre 2023, compte tenu :

  • du remboursement des deux échéances trimestrielles du crédit syndiqué pour un total de 5,4 M€ (réglées le 31 janvier 2024 et le 30 avril 2024) et d’autres emprunts bancaires pour 9,1 M€ ;

  • de la mise en place de nouveaux crédits bancaires pour 18,2 M€ ;

  • et des flux liés aux contrats de locations traités selon la norme IFRS 16.

Structure financière – Synthèse de l’endettement net

La structure financière du Groupe peut être appréciée à l’aide du tableau suivant (construit en conformité avec les termes du contrat du crédit syndiqué, selon l’ancien référentiel IAS 17, hors IFRS 16).

En M€

30/04/24

31/10/23

30/04/23

Capitaux propres

367,3

366,9

369,0

Endettement brut*

171,0

167,6

166,4

Trésorerie nette des prélèvements

89,8

113,8

127,8

Endettement net

81,2

53,9

38,6

Ratio Endettement net / Capitaux propres (« gearing »)

0,2x

0,1x

0,1x

Ratio Endettement net / EBITDA consolidé (« effet de levier »)**

1,3x

0,8x

0,5x

* L’endettement brut comprend les emprunts bancaires, les emprunts obligataires et les crédit-baux retraités (à l’exception des autres contrats retraités selon la norme IFRS 16), les intérêts courus, les emprunts et dettes financières divers, les concours bancaires et les instruments financiers.

** L’EBITDA utilisé pour le calcul de l’« effet de levier » est calculé sur une période de 12 mois glissants, selon l’ancienne norme IAS 17 (c’est-à-dire avant application de la norme IFRS 16), à savoir 61,9 M€ au 30/04/2024, 64,3 M€ au 31/10/2023 et 72,4 M€ au 30/04/2023.

Lexique

Le « Produit Brut des Jeux » correspond au résultat des différents jeux opérés, après le paiement des gains des joueurs. Cette somme est débitée de « prélèvements » (État, communes, CSG, CRDS).

Le « Produit Brut des Jeux » devient après prélèvements le « Produit Net des Jeux », soit une composante du chiffre d’affaires.

Le « Résultat Opérationnel Courant » (ROC) regroupe l’ensemble des charges et produits directement liés aux activités du Groupe dans la mesure où ces éléments sont récurrents, usuels ou habituels du cycle d’exploitation ou qu’ils résultent d’événements ou de décisions ponctuels liés aux activités du Groupe.

L’« Ebitda consolidé » (EBITDA) est composé du solde des produits et charges composant le ROC, à l’exclusion des amortissements et des provisions liés au cycle d’exploitation et des éléments ponctuels liés aux activités du Groupe inclus dans le résultat opérationnel courant mais exclu de l’Ebitda de par leur caractère non récurrent.

Pièce jointe