Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 269,37
    +2 532,00 (+4,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 376,65
    +45,75 (+3,44 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

Fonctionnaires : cotisations à fonds perdus, explosion des tarifs… le couac de la garantie perte d’autonomie

Illustration Capital / Freepik

Une avancée… mais aussi un recul. Sur le même principe que ce qui existe depuis 2016 pour les salariés du privé, les fonctionnaires bénéficieront bientôt d’une complémentaire obligatoire proposée par leur employeur. Celui-ci prendra en charge 50% des cotisations. La mise en place de ce mécanisme, qui débutera le 1er janvier 2025, sera progressive. A cette date, elle sera par exemple instaurée au ministère des Armées et de l’Agriculture. La couverture comprendra bien sûr la santé mais aussi la prévoyance, ce qui permet d’avoir des garanties financières en cas de maladie, d’incapacité de travail, d’invalidité ou encore de protection du conjoint et des enfants en cas de décès.

A l’heure actuelle, les fonctionnaires souscrivent déjà, mais de façon volontaire, des complémentaires santé et des contrats de prévoyance. Dans la plupart des cas, ils s’orientent vers des solutions proposées par les mutuelles professionnelles historiques, comme par exemple la MGEN pour les enseignants. Les garanties offertes par les futurs contrats collectifs devraient être proches de celles que les fonctionnaires connaissent actuellement… à une exception près : la prise en charge de la perte d’autonomie.

Près de 3,5 millions de fonctionnaires, principalement les fonctionnaires d’Etat (enseignants, agents des impôts, policiers nationaux…), ont, depuis 1996, dans leur contrat de prévoyance une couverture en cas de perte d’autonomie. Par exemple, les agents du ministère des Finances peuvent adhérer aux contrats (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La réforme des retraites va creuser le déficit du régime dans les prochaines décennies
Retraite : le système explosera-t-il avec les réformes du Nouveau Front populaire et du RN ?
Le Nouveau Front populaire promet-il vraiment la retraite à 60 ans pour tous ?
Le RN, «sur la réforme des retraites, c'est du grand foutage de gueule», lâche Bruno Le Maire
Notre système de retraite peut-il faire faillite, comme le laisse craindre Emmanuel Macron ?