Publicité
Marchés français ouverture 8 h 14 min
  • Dow Jones

    40 415,44
    +127,91 (+0,32 %)
     
  • Nasdaq

    18 007,57
    +280,63 (+1,58 %)
     
  • Nikkei 225

    39 599,00
    -464,79 (-1,16 %)
     
  • EUR/USD

    1,0896
    +0,0009 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    17 635,88
    +218,20 (+1,25 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 108,64
    -324,62 (-0,52 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 386,79
    -18,54 (-1,32 %)
     
  • S&P 500

    5 564,41
    +59,41 (+1,08 %)
     

Ethereum : après la fin de l’enquête contre Consensys, le début d’une nouvelle ère pour la crypto aux Etats-Unis ?

Capital

«Une victoire majeure pour les développeurs Ethereum.» C’est par ces mots que l’entreprise Consensys (proche de la fondation Ethereum) a annoncé sur les réseaux sociaux la fin de l’enquête à son égard entamée par la SEC, le gendarme boursier américain. Celui-ci suspectait l’entreprise fondée par Joe Lubin (cofondateur d’Ethereum) de vente non autorisée de titres financiers, un statut qui pouvait - aux yeux du régulateur - caractériser la cryptomonnaie de la blockchain Ethereum. Un statut réfuté par l’ensemble du secteur crypto et même par la CFTC, autre régulateur américain en charge de la supervision des commodités : au yeux de cette dernière, l’ether doit être caractérisé comme le bitcoin, c’est-à-dire comme un bien et non un titre financier.

La firme Consensys avait elle-même riposté en attaquant la SEC pour qu’elle cesse sa supervision du secteur, estimant qu’elle n’avait pas de compétence en la matière, et arguant également que «l’ether n’est pas un titre financier : c’est une marchandise». Sous pression, le gendarme boursier américain avait déjà entamé un revirement en autorisant les ETF ether au comptant, comme elle l’avait fait en janvier pour le bitcoin. Il semblerait qu’en coulisses, la volonté de Joe Biden de montrer une position plus clémente au sujet des cryptomonnaies, comme le fait Donald Trump, ait eu un impact sur la décision du régulateur. Au bout du compte, l’autorisation de ces ETF ether ne pouvait que mener à l’abandon de l’enquête contre Consensys. Pour autant, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Bitcoin : une chute sous les 60 000 euros bienvenue avant le rebond ?
Jean-Marie Mognetti, PDG de Coinshares : «L’ETF Bitcoin de Valkyrie n’a pas vocation à concurrencer celui de BlackRock»
Plus que quelques jours pour profiter de 50 euros offerts pour toute inscription sur Bitpanda !
Un Bitcoin «made in America» : comment Donald Trump surfe sur la vague crypto
Crypto : l’entreprise Microstrategy continue d’investir dans le bitcoin, imitée par d’autres sociétés cotées