Publicité
La bourse ferme dans 8 h 20 min
  • CAC 40

    7 708,02
    0,00 (0,00 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 935,50
    -98,93 (-1,97 %)
     
  • Dow Jones

    38 647,10
    -65,11 (-0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,0728
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 327,70
    +9,70 (+0,42 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 428,54
    -435,75 (-0,69 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 425,93
    +8,06 (+0,57 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,23
    -0,39 (-0,50 %)
     
  • DAX

    18 265,68
    -365,18 (-1,96 %)
     
  • FTSE 100

    8 163,67
    0,00 (0,00 %)
     
  • Nasdaq

    17 667,56
    +59,12 (+0,34 %)
     
  • S&P 500

    5 433,74
    +12,71 (+0,23 %)
     
  • Nikkei 225

    38 814,56
    +94,09 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    18 006,35
    -106,28 (-0,59 %)
     
  • GBP/USD

    1,2734
    -0,0027 (-0,21 %)
     

Crédit immobilier : les taux vont-ils s'envoler avec la menace RN ?

Crédit immobilier : les taux vont-ils s'envoler avec la menace RN ?

La menace a été brandie à plusieurs reprises par Emmanuel Macron, lors de sa conférence de presse organisée le 12 juin : «Si le Rassemblement national venait aux responsabilités, que deviendraient vos prêts immobiliers ? Ils vont flamber, parce que les taux vont flamber.» Force est de constater que cette crainte n’est pas partagée par les marchés. Donné en tête des sondages devant la coalition de gauche dans le cadre des élections législatives du 30 juin et 7 juillet, le RN n’a pas (encore) fait flamber le taux de la dette française sur 10 ans.

Aussi appelée Obligation assimilables du Trésor (OAT), ce placement a vu sa rémunération augmenter de 0,20 point entre le 7 juin et le 11 juin, passant de 3,11% à 3,33%… avant de retomber progressivement à son niveau de départ. Ce 13 juin, la dette française sur 10 ans s’échange à 3,18%. «Nous pouvons nous attendre à une volatilité importante et des incertitudes jusqu’au scrutin, mais, in fine, un impact que nous imaginons assez faible», analyse le Crédit mutuel asset management. Pour rappel, le niveau de l’OAT était monté à 3,6% en octobre.

D’apparence technique et éloigné du quotidien des Français, le niveau de rémunération de la dette du pays est pourtant bien plus important qu’il n’en a l’air. Il détermine en effet les taux pratiqués par les banques. «Le coût des crédits immobiliers est corrélé à celui de l’OAT. Pour gagner de l’argent, les banques achètent de la dette française contre des intérêts. Elles n’ont donc pas de raison de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Taxe foncière : payez-vous plus cher que la moyenne des Français ?
Crédit immobilier : nos conseils pour devenir propriétaire dans les meilleures conditions
Immobilier : les départements où les prix se sont effondrés le plus vite depuis un an
Est-ce que la sous-location d'un logement est légale ?
Immobilier : les prix vont encore chuter de 5 à 7% en 2024, selon la Fnaim