Publicité
Marchés français ouverture 8 h 20 min
  • Dow Jones

    39 853,87
    -504,22 (-1,25 %)
     
  • Nasdaq

    17 342,41
    -654,94 (-3,64 %)
     
  • Nikkei 225

    39 154,85
    -439,54 (-1,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,0842
    -0,0015 (-0,14 %)
     
  • HANG SENG

    17 311,05
    -158,31 (-0,91 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 340,90
    -491,89 (-0,81 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 344,85
    -21,04 (-1,54 %)
     
  • S&P 500

    5 427,13
    -128,61 (-2,31 %)
     

Boeing et Airbus ont-ils été trompés par de faux certificats ?

SP/Boeing

Des avions Boeing et Airbus volent-ils dangereusement avec des pièces non conformes ? Selon les informations du New York Times, le régulateur américain de l’aviation civile (FAA) enquête actuellement sur des contrefaçons de titane d’un fournisseur chinois qui auraient été utilisées par les deux géants de l’aéronautique. Selon nos confrères, le métal en question serait assorti de documents comportant de fausses informations, inscrites par un employé.

Ces papiers falsifiés font également l’objet d’une enquête interne chez le sous-traitant Spirit AeroSystems, qui fournit des fuselages de 737 et 787 à Boeing et des ailes d’A220 à Airbus, précise le média spécialisé Air Journal, samedi 15 juin. Le titane aurait été intégré à des 737 et 787 Dreamliner de Boeing ainsi qu’à des A220 d’Airbus, construits entre 2019 et 2023. Pour l’heure, il est impossible de déterminer le nombre exact d’appareils concernés.

L’enquête du régulateur américain a été lancée suite à la découverte de petits trous dans le matériau en titane dus à la corrosion. Selon Spirit AeroSystems, le problème ne toucherait qu’un seul lot de titane. «La documentation est falsifiée», a indiqué un porte-parole du sous-traitant. En ajoutant : «Le titane est de bonne qualité. Pour nous, il n’y a pas de problème de sécurité. Mais on ne parvient pas à retrouver l’origine» du métal.

Après ces révélations, Boeing a pris la décision de retirer le titane sur ses appareils non encore livrés. Et pour ceux actuellement en service ? La (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Application de rencontres : cette jeune Auvergnate crée le Tinder du livre
Carrefour au tapis en Bourse, l’action plonge après l’offensive de Bercy
JCDecaux : grosse commande publicitaire en Italie pour le métro de Rome
Tesla : concertation sur le salaire colossal d’Elon Musk approuvé par les actionnaires
Bourse : le CAC 40 tente un rebond, malgré l'incertitude de l'avenir politique français