Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    41 206,76
    +252,28 (+0,62 %)
     
  • Nasdaq

    18 035,22
    -474,12 (-2,56 %)
     
  • Nikkei 225

    41 097,69
    -177,39 (-0,43 %)
     
  • EUR/USD

    1,0941
    +0,0038 (+0,35 %)
     
  • HANG SENG

    17 739,41
    +11,43 (+0,06 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 172,03
    -375,22 (-0,63 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 337,34
    -4,99 (-0,37 %)
     
  • S&P 500

    5 596,74
    -70,46 (-1,24 %)
     

Boîte à clés : quelles sont les règles pour en installer dans la copropriété ?

Martin Friedmann - Unsplash

Une boîte à clés est devenue un accessoire incontournable pour de nombreux propriétaires, notamment pour les loueurs de meublés touristiques. Ce petit boîtier sécurisé doté d'un code d'accès spécifique, qui peut être fixé au mur ou attaché par un cadenas, permet à une personne d'accéder au logement sans que le propriétaire soit présent. Très prisé des conciergeries chargées de la gestion des logements Airbnb et autres plateformes de location, cet outil simplifie grandement les entrées et les sorties des locataires.

Ces dispositifs sont de plus en plus visibles à l'extérieur des habitations, offrant ainsi une alternative pratique aux traditionnelles remises de clés en personne. La question se pose dès lors : peut-on placer une boîte à clés dans les parties communes d'un immeuble sans l'accord des autres occupants ? C'est la question à laquelle ont tenté de répondre nos confrères de TF1 ont tenté le 21 juin.

Si l'installation d'une boîte à clés dans une maison individuelle relève de la liberté du propriétaire, la situation est différente en copropriété. En effet, les règles régissant les parties communes peuvent limiter cette possibilité. Seule une modification du règlement en assemblée générale des copropriétaires ouvre la voie à la pose d'une boîte à clés. Selon l'article 26 de la loi du 10 juillet 1965 fixant le statut de la copropriété des immeubles bâtis, ce vote doit avoir lieu à la «double majorité», c’est-à-dire à la majorité de tous les copropriétaires (présents, représentés (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Et si c’était le moment d’acheter ? Le pouvoir d'achat des acquéreurs en hausse de 5% depuis janvier
La fin de Airbnb dans une des destinations les plus prisée ? Vous avez jusqu’à 2029
Résidence étudiante : réservez vite vos chambres pour la rentrée, il n’en reste presque plus
Logement : réhabiliter les immeubles anciens, la solution pour sortir de la crise ?
Le marché immobilier au point mort depuis la dissolution de l’Assemblée nationale