Publicité
La bourse ferme dans 3 h 12 min
  • CAC 40

    7 636,77
    +102,25 (+1,36 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 900,88
    +73,64 (+1,53 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,47 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0887
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • Gold future

    2 397,80
    -1,30 (-0,05 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 940,60
    +404,41 (+0,66 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 391,28
    -14,05 (-1,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,62
    -0,51 (-0,64 %)
     
  • DAX

    18 430,93
    +259,00 (+1,43 %)
     
  • FTSE 100

    8 224,34
    +68,62 (+0,84 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,26 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    39 599,00
    -464,79 (-1,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 635,88
    +218,20 (+1,25 %)
     
  • GBP/USD

    1,2927
    +0,0018 (+0,14 %)
     

Atacadao : dans les entrailles du discounter de Carrefour, aux prix les plus bas du marché

Capital/Camille Harel

Top départ ! Depuis 7h ce jeudi 20 juin, les consommateurs peuvent arpenter les allées du nouveau magasin discount Atacadao, qui vient d’ouvrir ses portes à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), dans le centre commercial O’Parinor. Cette enseigne, qui vient tout droit du Brésil, a été rachetée en 2007 par Carrefour.

Capital a pu visiter ce nouvel antre de la consommation à destination des particuliers et des professionnels, qui s’étend sur près de 10 000m2. La promesse principale d’Atacadao : le prix avant tout. «Dans un contexte d’hyper inflation, ce format de magasin défend le mieux le pouvoir d’achat des ménages», affirme Alexandre Bompard, le président de Carrefour.

En moyenne, les prix des produits sont 10 à 15% moins chers que ceux pratiqués dans les hypermarchés classiques, au point que le président de Carrefour garantit «les tarifs les plus bas du marché avec des produits de qualité». Les clients peuvent faire leur choix parmi 20 000 articles, dont 3 000 de marque Carrefour, et 70% de l’offre est française.

Autre spécificité d’Atacadao : plus vous achetez en grande quantité, moins les produits sont chers. Par exemple, un paquet de spaghetti Barilla de 5 kilos vous coûtera 13,60 euros l’unité mais si vous en prenez trois lots, le prix descend à 12,65 l’unité. Même chose pour l’eau pétillante : le litre seul est vendu 0,39 euro mais,quand vous mettez six packs dans votre chariot, le tarif tombe à 0,29 euro/litre. Pour réussir à proposer un tel tarif, Carrefour limite toutes (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Nvidia pèse plus lourd que le CAC 40 ou la Bourse de Londres, jusqu’où ira le n°1 de l’IA ?
Danone à l’heure de la remise à zéro de son modèle et d’une bascule vers la santé
Législatives 2024 : à l'applaudimètre, les patrons ont déjà fait leur choix...
Danone décroche en Bourse, les objectifs fixés pour les prochaines années déçoivent
Bourse : les entreprises du CAC 40 ont investi 100 milliards d’euros en 2023, un record