Publicité
La bourse ferme dans 44 min
  • CAC 40

    8 194,40
    +26,90 (+0,33 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 071,03
    -1,42 (-0,03 %)
     
  • Dow Jones

    40 040,45
    +36,86 (+0,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,0870
    -0,0002 (-0,02 %)
     
  • Gold future

    2 422,90
    +5,50 (+0,23 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 520,54
    -73,13 (-0,12 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 364,06
    +9,65 (+0,71 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,35
    +0,29 (+0,36 %)
     
  • DAX

    18 755,62
    +51,20 (+0,27 %)
     
  • FTSE 100

    8 429,81
    +9,55 (+0,11 %)
     
  • Nasdaq

    16 799,41
    +113,45 (+0,68 %)
     
  • S&P 500

    5 322,74
    +19,47 (+0,37 %)
     
  • Nikkei 225

    39 069,68
    +282,30 (+0,73 %)
     
  • HANG SENG

    19 636,22
    +82,61 (+0,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,2709
    +0,0003 (+0,02 %)
     

Apprenti : quels revenus devez-vous déclarer aux impôts en 2024 ?

Magazine Capital / Freepik

En quelques années, le nombre de jeunes en apprentissage a bondi dans l’Hexagone. Alors que l’on dénombrait 487 114 contrats signés en 2019, ce chiffre dépasse aujourd’hui le million, selon le ministère du Travail. Ces salariés, en formation, reçoivent un salaire de la part de leur entreprise tutrice. Une rémunération qui varie en fonction de l’âge de l’apprenti, et qui est fixée par le Code du travail. Point positif, celle-ci est exonérée d’impôt sur le revenu dans la limite du montant annuel du Smic. A savoir, jusqu’à 20 815 euros de rémunération brute annuelle en 2023. C’est ce que précise explicitement le Code général des impôts : «Les salaires versés aux apprentis munis d'un contrat (...) sont exonérés de l'impôt sur le revenu dans la limite du montant annuel du salaire minimum de croissance.» En revanche, attention, car pour bénéficier de cette exonération fiscale, l’apprenti doit avoir signé un contrat d’apprentissage en bonne et due forme.

En pratique, les apprentis doivent donc indiquer dans leur déclaration de revenus «la partie du salaire perçu en 2023 qui dépasse 20 815 euros», rappelle Bercy. Prenons un exemple : un apprenti a touché 25 000 euros de salaire en 2023. Son revenu à déclarer s’élève à 25 000 - 20 815 = 4 185 euros. A ce montant, l’administration fiscale applique, comme pour n’importe quel salarié, la déduction forfaitaire de 10% pour frais professionnels.

>> Notre service - Réalisez jusqu’à 300 euros d’économies par an grâce à notre comparateur de tarifs (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Arnaque sentimentale : comment Roselyne a été dupée de 40 000 euros en pensant épouser une célébrité
Gabriel Attal : «La baisse d'impôts de 2 milliards d'euros pour les classes moyennes sera tenue»
Heures supplémentaires : pensez à vérifier leur montant dans votre déclaration de revenus
SCPI : cette alternative à l’achat à crédit vous offre un rendement proche de 6%
Déclaration de revenus 2024 : cette réduction d’impôt que les parents ne doivent pas oublier