Marchés français ouverture 8 h 33 min
  • Dow Jones

    34 092,96
    +6,92 (+0,02 %)
     
  • Nasdaq

    11 816,32
    +231,77 (+2,00 %)
     
  • Nikkei 225

    27 346,88
    +19,77 (+0,07 %)
     
  • EUR/USD

    1,1017
    +0,0151 (+1,39 %)
     
  • HANG SENG

    22 072,18
    +229,85 (+1,05 %)
     
  • BTC-EUR

    21 577,41
    +429,37 (+2,03 %)
     
  • CMC Crypto 200

    538,70
    +296,03 (+121,98 %)
     
  • S&P 500

    4 119,21
    +42,61 (+1,05 %)
     

WhatsApp défie l’Iran avec une arme contre la censure de l’app

Iran
Iran

Une nouvelle fonctionnalité est désormais disponible dans WhatsApp. Celle-ci permet de créer et d’utiliser un proxy, pour passer par un point d’accès intermédiaire et esquiver le blocage du service. La censure en Iran est visée.

Parfois ciblée par la censure, l’application WhatsApp dispose désormais d’un outil pour la contourner. C’est tout le sens de l’annonce faite par la messagerie instantanée le 5 janvier 2023 sur son site officiel, avec l’arrivée d’un réglage dans ses options. Il s’agit en fait d’une nouvelle rubrique, appelée proxy, qui permet de passer par un canal intermédiaire pour échapper à un blocage.

Un proxy est un point de passage s’intercalant entre l’appareil de l’internaute (cela peut être son smartphone, sa tablette, son ordinateur…) et le serveur ou l’appareil qu’il souhaite atteindre. Dans le cas de WhatsApp, il s’agit de permettre de garder un accès à son service si celui-ci est censuré, en faisant passer d’abord l’internaute par un intermédiaire qui ne l’est pas.

WhatsApp
WhatsApp

Malgré la circulation des données — et donc des messages — via un tiers, il n’y a pas de risque pour la confidentialité des échanges, du fait du chiffrement de bout en bout appliqué par défaut sur WhatsApp. Même à supposer que le proxy soit opéré par des personnes malveillantes, les communications resteront chiffrées — seules des métadonnées pourront être vues.

« La connexion via un serveur proxy maintient le haut niveau de confidentialité et de sécurité offert par WhatsApp.

[Lire la suite]