La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,93 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0798
    -0,0113 (-1,04 %)
     
  • Gold future

    1 877,70
    -53,10 (-2,75 %)
     
  • BTC-EUR

    21 605,58
    -108,36 (-0,50 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,42
    -1,43 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -2,65 (-3,49 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,76 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,86 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2056
    -0,0173 (-1,41 %)
     

Volkswagen, Renault, Toyota... le marché européen des voitures neuves à son niveau de 1993

SP/Volkswagen

Paralysé par les problèmes logistiques, le marché européen des voitures neuves est revenu en 2022 à son niveau de 1993, a indiqué mercredi 18 janvier l'association des constructeurs (ACEA). Malgré une légère amélioration des ventes depuis le mois d'août, le marché a reculé de 4,6% sur l'année, avec 9,3 millions de véhicules écoulés. C'est presque aussi peu qu'en 1993, une année noire pour l'industrie avec ses 9,2 millions de véhicules écoulés.

2022 est ainsi une troisième année compliquée pour l'industrie, après une année 2020 marquée par les fermetures d'usines et les restrictions sanitaires, et une année 2021 marquée par les pénuries de puces électroniques, indispensables à l'assemblage des voitures, et les problèmes de logistique, qui ont douché les espoirs de reprise durable.

En 2022, parmi les grands marchés, seule l'Allemagne est restée stable (+1,1%), avec un mois de décembre en fanfare. La France a reculé sur l'année de 7,8%, l'Italie de 9,7%, l'Espagne de 5,4%, la Pologne de 6%, les Pays-Bas de 3,2%, et la Belgique de 4,4%. La fin d'année favorable, avec cinq mois de hausse consécutifs et un mois de décembre à +12,8%, n'a pas rattrapé un début d'année fortement ralenti par les pénuries de puces, souligne l'ACEA dans un communiqué.

Le leader du marché européen, le groupe Volkswagen, s'en sort avec une bonne fin d'année et 2,3 millions de véhicules écoulés en 2022, pour une part de marché stable de 25,1%. Le groupe a privilégié ses marques premium Audi et Porsche, qui affichent (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Tesla : la vidéo de promotion de la conduite autonome, une mise en scène ?
Renault, Dacia : les ventes en baisse pour la quatrième année consécutive
Renault : les ventes en recul de 14,6 % en 2022
Renault-Nissan : les derniers points de blocages levés en vue de la refonte de l'alliance
Nids de poule, caméras et ascenseur en panne... les tarifs augmentent quand même dans ce parking