Publicité
La bourse ferme dans 2 h 52 min
  • CAC 40

    7 579,94
    -48,86 (-0,64 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 893,71
    -21,76 (-0,44 %)
     
  • Dow Jones

    38 834,86
    +56,76 (+0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0748
    +0,0005 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    2 342,10
    -4,80 (-0,20 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 569,11
    +43,23 (+0,07 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 383,09
    +45,34 (+3,39 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,60
    +0,03 (+0,04 %)
     
  • DAX

    18 076,61
    -55,36 (-0,31 %)
     
  • FTSE 100

    8 197,71
    +6,42 (+0,08 %)
     
  • Nasdaq

    17 862,23
    +5,21 (+0,03 %)
     
  • S&P 500

    5 487,03
    +13,80 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    38 570,76
    +88,65 (+0,23 %)
     
  • HANG SENG

    18 430,39
    +514,84 (+2,87 %)
     
  • GBP/USD

    1,2726
    +0,0017 (+0,13 %)
     

Vélos électriques : VanMoof ne sort plus la tête de l’eau

Le fabricant de vélos électriques connectés a fait faillite à la mi-juillet 2023. Depuis, les difficultés s’accumulent pour l’entreprise, et les offres de rachat n’aboutissent pas.

Encore un raté. Moins de 48h après avoir déposé une offre pour VanMoof, le consortium néerlandais dirigé par Brian Mogensen qui proposait de racheter le fabriquant, a finalement fait marche arrière, ont repéré nos confrères de Frandroid le 24 août 2023. Brian Mogensen, un homme d’affaires connu dans le milieu du vélo électrique, a expliqué au magazine spécialisé Cycling Electric qu’il y avait « trop de problèmes avec cette société ». Pour VanMoof, la crise s’aggrave.

Le fabricant de vélos électriques connectés VanMoof a fait faillite en juillet 2023, laissant des centaines d’employés sur le carreau et abandonnant ses clients sans service après-vente. Quelques concurrents ont fait des propositions de rachat, mais aucune n’a abouti jusqu’à présent. Les jours semblent comptés.

VanMoof trop fortement endettée ?

La première offre de rachat avait été faite par l’entreprise Microbolity, au début du mois d’août — une offre qui avait finalement été refusée par VanMoof, sans que l’entreprise ne donne plus de précisions. Quelques jours après, le 18 août, on apprenait que c’était Lavoie, un spécialiste des trottinettes électriques haut de gamme, qui était en négociations pour s’emparer de VanMoof. L’offre avait également capoté, faute de liquidités suffisantes de la part de Lavoie.

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : Un vélo VanMoof // Source : VanMoof