Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,29 (+0,01 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,79 (+1,10 %)
     
  • Nikkei 225

    38 900,02
    +253,91 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,0865
    +0,0015 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    18 827,35
    +218,41 (+1,17 %)
     
  • Bitcoin EUR

    64 823,89
    +1 557,18 (+2,46 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 519,52
    +35,32 (+2,38 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     

Impôts : voici les erreurs à absolument éviter lors de votre déclaration de revenus

HJBC/Adobe Stock

Plus que quelques jours pour remplir votre déclaration d’impôts ! En effet, suivant votre département, vous avez encore jusqu’au 23, 30 mai ou 6 juin pour effectuer votre déclaration de revenus. Après s'être demandé s’il fallait ou non déclarer ses primes d’intéressement et de participation, il est toujours bon de rappeler quelles sont les erreurs à éviter pour ne pas risquer un contrôle fiscal injustifié.

Comme l’indique MoneyVox, la première chose à ne pas oublier, c’est de déclarer les loyers perçus dans le cas où vous louez un bien. En effet, de nos jours, il est plus que facile pour l’administration de vérifier les biens immobiliers que vous détenez et donc de scruter plus minutieusement votre déclaration d’impôts. Aussi, toujours dans le domaine de la location de biens immobiliers, ne pas mentionner les revenus perçus par les plateformes de locations meublées (type Airbnb ou Booking) peut vous coûter cher.

Autre erreur à ne pas commettre : cumuler pension alimentaire et enfant à charge. En effet, comme le rappelle MoneyVox, lorsque vous déclarez avoir un enfant à charge, «vous obtenez un avantage sous la forme d'une augmentation du nombre de parts fiscales (0,5 pour les deux premiers puis 1 part pour les suivants)». Étant donné que votre revenu imposable est divisé par le nombre de parts fiscales, avoir un enfant à charge vous permet de devoir payer moins d’impôts. Seulement, vous ne pouvez déduire, dans le même temps, la pension alimentaire que vous lui versez ! Malheureusement, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Placements : copier les investissements des ultrariches, c'est possible
Energie : votre fournisseur vous a facturé un gros rattrapage, quels recours avez-vous ?
Immobilier : votre achat en viager vous a rapporté gros ? Racontez-nous !
Banque en ligne PCS : les clients privés de leurs prestations sociales
Impôt sur le revenu : que faire si vous n'avez pas reçu votre déclaration ?