La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 033,42
    -396,46 (-1,15 %)
     
  • Nasdaq

    11 276,86
    -184,64 (-1,61 %)
     
  • Nikkei 225

    27 820,40
    +42,50 (+0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0510
    -0,0021 (-0,20 %)
     
  • HANG SENG

    19 518,29
    +842,94 (+4,51 %)
     
  • BTC-EUR

    16 247,46
    -139,10 (-0,85 %)
     
  • CMC Crypto 200

    403,29
    -7,92 (-1,93 %)
     
  • S&P 500

    4 010,06
    -61,64 (-1,51 %)
     

Twitter licencie « environ 50 % » de ses employés dans le monde

Elon Musk a décidé d'opérer plusieurs changements chez Twitter depuis son rachat. Le premier est de licencier une partie des salariés pour réduire les coûts.  - Credit:Karl-Josef Hildenbrand / dpa / Karl-Josef Hildenbrand/dpa
Elon Musk a décidé d'opérer plusieurs changements chez Twitter depuis son rachat. Le premier est de licencier une partie des salariés pour réduire les coûts. - Credit:Karl-Josef Hildenbrand / dpa / Karl-Josef Hildenbrand/dpa

« Environ 50 % du personnel va être affecté » par les licenciements en cours chez Twitter, d'après un document envoyé aux employés du réseau social qui ont été remerciés vendredi, et consulté par l'Agence France-Presse. « Nous allons lancer le processus difficile de réduction de nos effectifs mondiaux vendredi », avait indiqué Twitter à ses employés jeudi dans un e-mail consulté par l'AFP, confirmant les rumeurs qui circulaient depuis qu'Elon Musk a racheté le réseau social il y a une semaine.

Le message indique que tous les salariés recevront des informations d'ici à vendredi matin, à l'heure de l'ouverture de bureaux en Californie, mais ne précise pas combien de personnes seront affectées. Selon le Washington Post, 50 % des quelque 7 500 employés devront partir.

« Nous reconnaissons qu'un certain nombre d'individus qui ont réalisé des contributions notables à Twitter vont être affectés, mais cette action est malheureusement nécessaire pour assurer le succès de l'entreprise à l'avenir », déclare la société aux salariés.

À LIRE AUSSITikTok, nos données personnelles et le rôle joué par Pékin

Des mesures drastiques dès le début

Le patron de Tesla et de SpaceX a racheté Twitter pour 44 milliards de dollars et en a pris le contrôle jeudi dernier, après six mois d'une acquisition très mouvementée. Il a immédiatement dissous le conseil d'administration, congédié le directeur général et d'autres hauts responsables, et lancé des projets d'envergure avec des objectifs à [...] Lire la suite