La bourse ferme dans 6 h 29 min
  • CAC 40

    6 269,33
    -89,41 (-1,41 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 659,91
    -48,48 (-1,31 %)
     
  • Dow Jones

    31 880,24
    +618,34 (+1,98 %)
     
  • EUR/USD

    1,0710
    +0,0014 (+0,13 %)
     
  • Gold future

    1 856,50
    +8,70 (+0,47 %)
     
  • BTC-EUR

    27 266,88
    -1 273,50 (-4,46 %)
     
  • CMC Crypto 200

    652,39
    -22,48 (-3,33 %)
     
  • Pétrole WTI

    109,99
    -0,30 (-0,27 %)
     
  • DAX

    14 026,62
    -148,78 (-1,05 %)
     
  • FTSE 100

    7 463,14
    -50,30 (-0,67 %)
     
  • Nasdaq

    11 535,27
    +180,66 (+1,59 %)
     
  • S&P 500

    3 973,75
    +72,39 (+1,86 %)
     
  • Nikkei 225

    26 748,14
    -253,38 (-0,94 %)
     
  • HANG SENG

    20 112,10
    -357,96 (-1,75 %)
     
  • GBP/USD

    1,2489
    -0,0099 (-0,78 %)
     

Twitter : Elon Musk prêt à lancer une OPA hostile, il affirme avoir les fonds nécessaires

·1 min de lecture

Nouvel épisode dans la saga autour de la tentative de rachat de Twitter par Elon Musk : le patron de Tesla a affirmé avoir l'argent nécessaire pour financer la transaction et envisage de contourner le conseil d'administration si besoin. Dans un document déposé mercredi 20 avril dans la soirée auprès du gendarme boursier américain (SEC), l'homme le plus riche du monde dit en effet avoir sécurisé près de 46,5 milliards de dollars. Il a prévu de consacrer 21 milliards de dollars de sa fortune personnelle, évaluée par le magazine Forbes à 281 milliards de dollars, pour mener à bien l'opération. Et il précise que la banque Morgan Stanley s'est engagée à lui accorder deux prêts, l'un de 13 milliards de dollars et un autre de 12,5 milliards. Il envisage en outre de s'adresser directement aux actionnaires pour racheter leurs titres, sans passer par le conseil d'administration (CA), dans le cadre d'une offre publique d'achat hostile.

L'entrepreneur a formulé son OPA non sollicitée la semaine dernière, mais le CA de Twitter s'y est opposé en adoptant une clause dite de la "pilule empoisonnée" pour rendre le rachat plus difficile. Concrètement, si Elon Musk parvenait à 15% du capital de l'entreprise sans l'accord du CA, ce dernier prévoit de brader les actions pour tous les autres actionnaires. "Il est probable que M. Musk choisisse la voie de l'OPA hostile pour mettre plus de pression sur le CA de Twitter avec un financement déjà en place", a noté sur Twitter Dan Ives de Wedbush Securities. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Start-up : le français Sigfox repris par Unabiz, une société de Singapour
Orpea poursuivi pour négligence après le décès d'une résidente des suites de fractures
La start-up d’Elon Musk The Boring Company veut “résoudre le problème des embouteillages” et accélérer
Norvège : la note (très) salée de la guerre en Ukraine pour le plus grand fonds souverain de la planète
France Inter, Europe 1... les gagnants et perdants des audiences radios au premier trimestre

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles