La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 490,89
    +765,38 (+2,66 %)
     
  • Nasdaq

    10 815,43
    +239,82 (+2,27 %)
     
  • Nikkei 225

    26 215,79
    +278,58 (+1,07 %)
     
  • EUR/USD

    0,9827
    +0,0026 (+0,27 %)
     
  • HANG SENG

    17 079,51
    -143,32 (-0,83 %)
     
  • BTC-EUR

    19 893,43
    +165,46 (+0,84 %)
     
  • CMC Crypto 200

    444,05
    +8,70 (+2,00 %)
     
  • S&P 500

    3 678,43
    +92,81 (+2,59 %)
     

Travailleurs indépendants : Uber a versé une somme colossale à cet État américain

Pixabay

Uber a dû mettre la main au portefeuille. La société américaine a versé 100 millions de dollars à l'État du New Jersey en arriérés d'impôts et en amende pour avoir qualifié près de 300.000 chauffeurs de travailleurs indépendants et les avoir ainsi privés de prestations sociales, selon un communiqué diffusé mardi 13 septembre. Le service de l'État en charge de la protection des travailleurs a fait cette découverte lors d'un audit sur les années 2014-2018.

"Lorsqu'un travailleur est classé à tort comme entrepreneur indépendant, il perd les droits auxquels les employés ont droit, notamment le salaire minimum, la rémunération des heures supplémentaires, la couverture des accidents du travail, l'assurance-chômage" et autres avantages, explique l'administration. Il n'est pas protégé par certaines lois sur le travail et son employeur ne paie pas les contributions adéquates au fonds spécial pour l'assurance-chômage, "laissant tous les autres employeurs de l'État payer pour sa faute", ajoute l'administration.

"Ces entreprises répètent souvent l'idée erronée qu'être un employé empêche la flexibilité, ce qui n'est tout simplement pas vrai", a remarqué le responsable en charge du service, Robert Asaro-Angelo, dans le communiqué. "Nous ne nous plierons pas aux caprices des entreprises dont la stratégie commerciale repose sur l'érosion de protections sociales installées de longue date", a-t-il ajouté. La question du statut des chauffeurs - indépendants ou salariés - est régulièrement remise (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Énergie : des hausses de prix importantes à prévoir l'an prochain
Elle découvre qu'une célèbre émission de M6 vient en aide à celle qui l'a arnaquée il y a huit ans
Plusieurs centaines de livreurs manifestent à Paris contre Uber Eats
SpaceX n'aura pas besoin de lancer 42.000 satellites pour Starlink, affirme une dirigeante du groupe
M6 (Métropole Télévision) “pourrait réussir à se marier à TF1” : le conseil Bourse