Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 528,95
    -183,26 (-0,47 %)
     
  • Nasdaq

    17 619,64
    +11,20 (+0,06 %)
     
  • Nikkei 225

    38 720,47
    -156,24 (-0,40 %)
     
  • EUR/USD

    1,0740
    -0,0074 (-0,69 %)
     
  • HANG SENG

    18 112,63
    +174,79 (+0,97 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 381,34
    -2 447,72 (-3,78 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 415,48
    +2,53 (+0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 417,68
    -3,35 (-0,06 %)
     

Toyota : toutes les usines du Japon paralysées par une panne informatique géante

SP/Toyota

Toyota est à l'arrêt. Une panne informatique géante paralysait, mardi 29 août, la production des 14 usines de Toyota au Japon, mais le numéro un mondial de l'automobile a précisé ne pas soupçonner une cyberattaque à ce stade. Le groupe a expliqué que cette défaillance empêchait son système informatique de traiter les commandes de pièces, ce qui a entraîné mardi matin la suspension de 12 de ses usines, concernant 25 lignes de production.

Toyota a par la suite décidé d'interrompre ses opérations également dans ses deux usines restantes du pays dans l'après-midi, les perturbations concernant ainsi au total 28 lignes de production. Cette panne concerne seulement les usines japonaises du groupe et non ses nombreux sites de production à l'étranger, a aussi précisé ultérieurement Toyota.

"Pour l'instant, nous ne pensons pas qu'il s'agisse d'une cyberattaque", a déclaré à l'AFP une porte-parole de la société. L'action du groupe, qui avait démarré en hausse mardi à la Bourse de Tokyo, est tombée dans le rouge après ces informations. Le titre a clôturé la séance en baisse de 0,2 % tandis que l'indice Nikkei a gagné 0,18 %. L'an dernier, Toyota avait été obligé de suspendre toute sa production au Japon pendant une journée en raison d'une cyberattaque ayant touché l'un de ses fournisseurs, Kojima Industries.

Après avoir été surtout affectée l'an dernier par les perturbations sur les chaînes d'approvisionnement et la pénurie de semi-conducteurs, la production mondiale de Toyota a fortement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite