Marchés français ouverture 6 h 41 min
  • Dow Jones

    31 880,24
    +618,34 (+1,98 %)
     
  • Nasdaq

    11 535,27
    +180,66 (+1,59 %)
     
  • Nikkei 225

    27 001,52
    0,00 (0,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,0681
    -0,0015 (-0,14 %)
     
  • HANG SENG

    20 470,06
    -247,18 (-1,19 %)
     
  • BTC-EUR

    27 347,19
    -1 270,09 (-4,44 %)
     
  • CMC Crypto 200

    653,72
    -21,16 (-3,14 %)
     
  • S&P 500

    3 973,75
    +72,39 (+1,86 %)
     

Toulouse : une retraitée se croit exonérée de la taxe d’habitation mais reçoit une facture de 35 900 euros

·2 min de lecture
Toulouse : une retraitée se croit exonérée de la taxe d’habitation mais reçoit une facture de 35 900 euros (Crédit : Getty Images)
Toulouse : une retraitée se croit exonérée de la taxe d’habitation mais reçoit une facture de 35 900 euros (Crédit : Getty Images)

Mauvaise surprise pour une retraitée toulousaine. Cette dernière a reçu un avis d’imposition à cinq chiffres pour sa taxe d’habitation.

Alors que la taxe d'habitation sur les résidences principales a été supprimée pour 80% des foyers cette année, une retraitée toulousaine a néanmoins connu quelques sueurs froides. La Dépêche du Midi nous raconte que cette ancienne esthéticienne a été sommée de payer 35 900 euros de taxe d’habitation pour sa maison de ville. Sûr de son fait, l’échéancier des Finances publiques lui indique même le détail des remboursement de janvier à octobre 2022 : 3 590 euros par mois.

"Au début, j'ai rigolé"

"J’ai vu 3 590 euros, au début j'ai rigolé en me disant qu'il y avait un souci, et puis j'ai regardé l'échéancier…", explique-t-elle. Le premier virement devant intervenir ce lundi 17 janvier, la contribuable s’est alors empressée de faire un signalement pour éviter de se retrouver dans le rouge. Fort heureusement pour elle, l’administration fiscale a reconnu sa faute et indiqué qu’il s’agissait d’une "erreur de saisie".

La taxe d'habitation bientôt supprimée pour tout le monde

2022 est la dernière année où certains foyers doivent s’acquitter de la taxe d’habitation sur leur résidence principale. Depuis 2018, cet impôt est peu à peu supprimé. "Pour 80% des foyers fiscaux, la taxe d’habitation a été supprimée en 2020, après avoir été allégée de 30% en 2018 puis de 65% en 2019", rappelle le ministère de l’Économie. Sauf changement de calendrier de dernière minute, plus aucun foyer ne paiera de taxe d’habitation sur sa résidence principale à compter de 2023. Cela évitera bien des frayeurs à certains contribuables.

VIDÉO - Impôts : bonne nouvelle pour les femmes endettées à cause d’un ex-conjoint

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles