La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,93 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0798
    -0,0113 (-1,04 %)
     
  • Gold future

    1 877,70
    -53,10 (-2,75 %)
     
  • BTC-EUR

    21 570,98
    -261,56 (-1,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,42
    -1,43 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -2,65 (-3,49 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,76 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,86 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2056
    -0,0173 (-1,41 %)
     

Toujust : voici où ouvriront les premiers supermarchés de cette nouvelle enseigne

stokkete/Adobe Stock

Après deux ans de préparation, Toujust va ouvrir son premier magasin en France. Selon les informations du Parisien, il ouvrira ses portes à Alès (Gard), le 1er mars prochain. Ses particularités pour se démarquer de la concurrence : 7.500 références "de qualité au juste prix, moins chères qu’ailleurs", promet le concepteur du projet, Fabrice Gerber.

Et l'enseigne ne manque pas d'ambition, avec pas moins de 70 ouvertures de magasins prévues avant le 31 mars 2024. Ces points de vente seront implantés dans des villes moyennes de 8.000 à 12.000 habitants et sur des surfaces ne dépassant pas les 1.000 m². Avec l'ambition ultime d'avoir un réseau de 300 magasins, embauchant 4.000 collaborateurs, d'ici cinq ans.

Le Parisien dévoile d'ores et déjà la liste des points de vente qui ouvriront au premier trimestre 2023. Après celui d'Alès suivront Monéteau (Yonne), Cambrai (Nord), Lempdes (Puy-de-Dôme), Lens (Pas-de-Calais), Montauban (Tarn-et-Garonne), Terrasson (Dordogne), Saint-Quentin (Aisne), Saint-Maur (Indre) et Arbent (Ain).

Fabrice Gerber, passé chez Leclerc, Système U et Aldi, présente Toujust comme "la première chaîne collaborative, qui s’associe aux fournisseurs" et donc en supprimant tous les intermédiaires. Une centaine de fournisseurs ont d'ores et déjà répondu présents pour une durée de 20 ans, en échange de 25 % des profits.

Le dirigeant promet des prix "jusqu’à 5 à 10 % moins chers" que la concurrence. Et pour ceux qui ne peuvent pas se passer de certaines marques, le créateur (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Orpea : le torchon brûle entre la Caisse des dépôts et les créanciers
Voici le nombre de banquiers millionnaires en France
Chute de Camaïeu et de Go Sport : l’empire de Michel Ohayon est-il menacé ?
Christian Dior a-t-il plus de potentiel que LVMH ? Le conseil Bourse
Bourse : Elon Musk a vendu des actions Tesla à tour de bras, impôt colossal en vue