Marchés français ouverture 5 h 6 min
  • Dow Jones

    29 926,94
    -346,93 (-1,15 %)
     
  • Nasdaq

    11 073,31
    -75,33 (-0,68 %)
     
  • Nikkei 225

    27 121,81
    -189,49 (-0,69 %)
     
  • EUR/USD

    0,9797
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • HANG SENG

    17 802,98
    -209,17 (-1,16 %)
     
  • BTC-EUR

    20 416,49
    -449,26 (-2,15 %)
     
  • CMC Crypto 200

    454,84
    -8,28 (-1,79 %)
     
  • S&P 500

    3 744,52
    -38,76 (-1,02 %)
     

Toujours endetté, le RN espère emprunter 3 millions d'euros aux Français

Jérémy-Günther-Heinz Jähnick / Wikimedia Commons

Les comptes du Rassemblement national sont toujours dans le rouge. Malgré le succès des législatives avec 89 postes de députés remportés, le parti de Marine Le Pen est toujours en manque de liquidité. Ainsi, selon Le Parisien, un nouveau "grand emprunt national" ou plutôt "une campagne de relance" devrait être lancée "dans les prochaines semaines", avance un cadre du parti.

À l'image de "l'emprunt patriotique" lancé en avril 2019 pour financer la campagne des élections européennes, le RN va une fois encore faire appel à la générosité des Français, probablement début octobre. Ce grand emprunt doit servir à financer la campagne des législatives, en attendant que le parti ne touche sa dotation, qui devrait être de 10 millions d'euros par an, dans quelques mois. En effet, le RN, qui croule depuis plusieurs années sous les dettes, devra encore patienter jusqu'en mai 2023 pour percevoir cet argent public, calculé sur la base des résultats des législatives de 2022. "On n’en voit jamais le bout...", déplore un député du parti lepeniste, dans les colonnes du Parisien.

Selon les calculs de la direction du parti, il manquerait trois millions d'euros pour sortir la tête de l'eau. Les particuliers qui le souhaitent vont donc être sollicités. Ceux qui le souhaitent pourront ainsi prêter au minimum 500 euros sur un, deux ou trois ans, à un taux de 5 %. À ce jour, le Rassemblement national peut compter sur 1.500 "prêteurs". Comme le rappelle le quotidien francilien, la dette du parti se chiffrerait (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Prix de l'énergie : le Danemark envisage une mesure radicale
Prix de l'électricité : le bouclier tarifaire maintenu pour tous les Français en 2023
Électricité : la chasse aux profiteurs de crise est ouverte
Le gouvernement anticipe une croissance plus forte que prévu en 2022
Rechute en vue pour le régime de retraite, les pistes pour la future réforme de l’assurance chômage… Le flash éco du jour