La bourse ferme dans 1 h 47 min
  • CAC 40

    6 688,18
    -8,78 (-0,13 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 951,44
    -5,09 (-0,13 %)
     
  • Dow Jones

    33 898,48
    -48,62 (-0,14 %)
     
  • EUR/USD

    1,0512
    +0,0014 (+0,14 %)
     
  • Gold future

    1 788,00
    +6,70 (+0,38 %)
     
  • BTC-EUR

    16 175,63
    -331,44 (-2,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    401,00
    -0,80 (-0,20 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,51
    -0,42 (-0,55 %)
     
  • DAX

    14 412,66
    -34,95 (-0,24 %)
     
  • FTSE 100

    7 543,69
    -23,85 (-0,32 %)
     
  • Nasdaq

    11 187,30
    -52,63 (-0,47 %)
     
  • S&P 500

    3 986,62
    -12,22 (-0,31 %)
     
  • Nikkei 225

    27 885,87
    +65,47 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    19 441,18
    -77,11 (-0,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,2191
    -0,0003 (-0,02 %)
     

TotalEnergies : fin de la grève dans la raffinerie normande de Gonfreville

Pixabay

Fin de la grève dans un des derniers sites TotalEnergies encore bloqués. Alors que de nombreuses stations-service connaissent encore des pénuries de carburants notamment en Île-de-France, la CGT a annoncé mercredi 2 novembre la fin du mouvement de grève entamé le 27 septembre à la raffinerie de Gonfreville-L'Orcher (Seine-Maritime) près du Havre. La grève a été levée lundi 31 octobre suite à un accord entre la direction et le syndicat, a indiqué à l'AFP le secrétaire général de la CGT du site, Alexis Antonioli, confirmant une information du quotidien Paris-Normandie. La direction de TotalEnergies a également confirmé que "la grève est terminée".

L'assemblée générale à Gonfreville, prévue initialement mercredi à 13h, est annulée. Le syndicat a indiqué qu'il diffuserait un communiqué d'ici mercredi soir ou jeudi. Alors que le mouvement avait été reconduit lundi lors de la relève du quart de 05h, "une réunion de négociations a permis de trouver un accord", précise une source proche du dossier. Gonfreville était avec Feyzin (Rhône), l'un des deux derniers sites de Total à avoir voté la poursuite du mouvement le 27 octobre. Sur le site de la raffinerie normande, la remise en fonctionnement des installations "a débuté" mais elle "prendra environ une quinzaine de jours", précise la source proche du dossier.

"Les expéditions de carburants, à partir des stocks conséquents disponibles sur le site, vont pouvoir être relancées rapidement". Le mouvement de grève des salariés de la raffinerie (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Environnement : Greenpeace accuse TotalEnergies de minimiser son bilan carbone
Sarenza : le e-commerçant est racheté par le groupe Beaumanoir (La Halle, Morgan)
Tom&Josette installe ses crèches dans les maisons de retraite
Hausse de plus de 50% pour le géant danois du transport Maersk
Le bénéfice du géant pharmaceutique GSK bondit à 10,3 milliards de livres