La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 097,21
    +1,22 (+0,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 178,01
    +4,03 (+0,10 %)
     
  • Dow Jones

    33 978,08
    +28,67 (+0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0874
    -0,0018 (-0,16 %)
     
  • Gold future

    1 927,60
    -2,40 (-0,12 %)
     
  • BTC-EUR

    21 687,61
    +414,03 (+1,95 %)
     
  • CMC Crypto 200

    526,66
    +9,65 (+1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,38
    -1,63 (-2,01 %)
     
  • DAX

    15 150,03
    +17,18 (+0,11 %)
     
  • FTSE 100

    7 765,15
    +4,04 (+0,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 621,71
    +109,30 (+0,95 %)
     
  • S&P 500

    4 070,56
    +10,13 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 382,56
    +19,81 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    22 688,90
    +122,12 (+0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2395
    -0,0012 (-0,10 %)
     

Les taux de crédit immobilier à des niveaux record en janvier

Getty / Jason marz

Ils n’en finissent plus de flamber. En moyenne, les taux de crédit immobilier ont atteint 2,65%, en janvier 2023, pour les emprunts sur 20 ans, d’après le courtier Empruntis. Soit une augmentation d’environ 30 points de base sur un mois. Il s'agit d’un niveau record depuis l’année 2015. Les établissements bancaires ont en effet profité du relèvement du taux d’usure au 1er janvier, c'est-à-dire le taux plafond au-delà duquel les banques ont interdiction de prêter, pour remonter leurs barèmes. L’accès au crédit se complique encore un peu plus pour les ménages.

Dans le détail, si les meilleurs profils peuvent toujours espérer obtenir un taux de 2,10% pour un crédit sur 20 ans, les dossiers les plus fragiles se verront proposer quant à eux des taux qui dépassent les 3,50%. Pour les crédits sur 15 ans, les taux varient entre 2% et 3,45%, selon la qualité des dossiers des emprunteurs. Enfin, les futurs acquéreurs qui souscrivent un crédit sur 25 ans se verront proposer des taux qui varient entre 2,15 pour les meilleurs dossiers et 2,57%.

Cette nouvelle flambée des taux s’explique notamment par l'augmentation du coût de l’argent. Les taux des OAT (Obligations assimilables du Trésor) sur 10 ans ont en effet augmenté considérablement ces dernières semaines (jusqu’à 3,03% au 2 janvier), obligeant les établissements bancaires à répercuter cette hausse sur leurs clients.

Les critères d’éligibilité ne changent pas

Seule bonne nouvelle pour les emprunteurs dans ce contexte morose : les établissements (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Achat immobilier : vos marges de négociation, selon votre région
Allocation de logement sociale (ALS) : conditions et bénéficiaires
Crédit immobilier : la Banque de France écarte tout blocage du marché et… un geste sur le taux d’usure
Encadrement des loyers : Paris permet désormais aux locataires de signaler les dépassements sur Internet
Rénovation énergétique : vos aides vont-elles augmenter en 2023 ?