La bourse est fermée
  • Dow Jones

    31 492,44
    -1 162,15 (-3,56 %)
     
  • Nasdaq

    11 418,15
    -566,37 (-4,73 %)
     
  • Nikkei 225

    26 911,20
    +251,45 (+0,94 %)
     
  • EUR/USD

    1,0470
    -0,0085 (-0,81 %)
     
  • HANG SENG

    20 644,28
    +41,76 (+0,20 %)
     
  • BTC-EUR

    27 979,02
    -969,73 (-3,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    655,26
    -15,41 (-2,30 %)
     
  • S&P 500

    3 924,10
    -164,75 (-4,03 %)
     

Télécoms : pourquoi les prix des abonnements vont augmenter ?

·2 min de lecture

Les opérateurs français ont tendance à augmenter progressivement leurs offres à bas prix. Une hausse notamment justifiée par les lourds investissements dans le déploiement de la 5G et la fibre optique.

Dans les télécoms, les factures n'échappent pas aux hausses de prix : malgré un marché français favorable aux consommateurs, les opérateurs augmentent leurs offres à bas prix contre davantage de services, dans un contexte où ils investissent massivement dans la 5G et la fibre optique. Coup sur coup, Orange, Bouygues, SFR - via leurs marques respectives d'entrée de gamme Sosh, B&You et RED - ou encore Free ont augmenté les tarifs de leurs offres spéciales sans engagement de quelques euros.

Exemples relevés par le comparateur de prix en ligne Ariase : RED de SFR a passé en février son forfait mobile sans engagement 60 Go de 12 à 13 euros par mois. Idem pour B&You, dont la série limitée 60 Go a grimpé de 11,99 à 12,99 euros par mois. L'offre en promotion de Free est passée de 9,99 euros à 11,99 euros, avant de revenir à 8,99 euros fin avril, tandis que le forfait Sosh (Orange) à 9,99 euros par mois pour 50 Go coûte dorénavant 14,99 euros par mois mais contre 80 Go de données. "Notre forfait promotionnel s'ajuste en fonction du marché pour nos nouveaux abonnés, indique-t-on chez Free. Mais nos deux offres historiques (forfait à 2 euros et à 19,99 euros, ndlr) n'ont pas connu de changement de prix depuis le lancement il y a 10 ans et n'en connaîtront pas pendant les cinq prochaines années."

Ces hausses cantonnées aux offres "agressives" à bas prix s'inscrivent toutefois dans un lent mouvement de fond : selon l'Arcep, le régulateur français des télécoms, la facture mensuelle moyenne (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - Aéronautique : désorganisation du ciel américain causée par la 5G

Un faux livreur de colis lui dérobe sa carte bancaire et retire des centaines d'euros
Epargne : le Livret A continue de séduire les Français
Voici les placements les plus rentables sur 5, 15, 30 et 40 ans
Quels sont les effets d'une clôture de compte bancaire par la banque ?
Pôle emploi : il devra rembourser 91.000 euros après des fausses déclarations

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles