La bourse ferme dans 4 h 53 min
  • CAC 40

    6 746,18
    +7,63 (+0,11 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 985,06
    +20,34 (+0,51 %)
     
  • Dow Jones

    34 589,77
    +737,24 (+2,18 %)
     
  • EUR/USD

    1,0440
    +0,0032 (+0,30 %)
     
  • Gold future

    1 793,50
    +33,60 (+1,91 %)
     
  • BTC-EUR

    16 360,15
    +57,82 (+0,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,59
    +3,89 (+0,97 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,23
    +0,68 (+0,84 %)
     
  • DAX

    14 486,81
    +89,77 (+0,62 %)
     
  • FTSE 100

    7 579,14
    +6,09 (+0,08 %)
     
  • Nasdaq

    11 468,00
    +484,22 (+4,41 %)
     
  • S&P 500

    4 080,11
    +122,48 (+3,09 %)
     
  • Nikkei 225

    28 226,08
    +257,09 (+0,92 %)
     
  • HANG SENG

    18 736,44
    +139,21 (+0,75 %)
     
  • GBP/USD

    1,2158
    +0,0096 (+0,80 %)
     

SNCF : les TER vont coûter plus cher l'année prochaine

Pixabay

Après la hausse envisagée des prix des trains à la SNCF, les régions, qui ont la mainmise sur les TER, devraient être obligées de faire la même chose, voire de prendre d'autres mesures.

2023 risque bien d'être une année qui va coûter cher à la SNCF et donc aux usagers. En cause, évidemment l'augmentation des prix de l'énergie, qui devrait peser sur les finances de la société ferroviaire. Au mois de septembre, sans graver dans le marbre sa décision, la SNCF avait rappelé que la facture d'électricité de SNCF Voyageurs devrait augmenter de 1,6 à 1,7 milliard d'euros l'an prochain. Cependant, elle n'avait "pas encore décidé" quel serait l'impact sur les prix des billets, précisant toutefois que s'il devait y avoir une hausse, elle serait de l'ordre de 10 %, selon le PDG Jean-Pierre Farandou.

Pour les régions, la problématique est la même selon Le Parisien, dans la mesure où ce sont elles qui ont la main sur les TER. Et les collectivités locales vont devoir payer une partie des factures d'énergie. Selon les régions, les hausses pourraient atteindre 10 à 30 %. Un président de l'une d'entre elles prévient déjà : "Nous ne pourrons pas tout absorber, les tarifs augmenteront quasiment partout." Avec toutes les augmentations et peu de réserves, elles n'auront pas d'autres choix. Ainsi, dans certaines, comme en Auvergne-Rhône-Alpes, les hausses ont déjà été annoncées. Laurent Wauquiez, son président, a annoncé qu'au 1er janvier, les abonnés verront leur abonnement grimper de 2,8 % (environ 1,70 euro) et les voyageurs dits "occasionnels" de 8 %.

Pour son vice-président, bien qu'il y ait une hausse, cela ne couvrira pas toutes celles auxquelles la Région doit faire face, bien (...) Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - 5 choses à savoir sur la SNCF

Outre-Manche, prendre le train sans billet vous coûtera cinq fois plus cher
Investissement immobilier : les rendements des SCPI en hausse au troisième trimestre
Inflation : toutes les aides pour alléger la facture… et quand elles vous seront versées
Les recettes fiscales des collectivités locales toujours plus dépendantes de l’activité économique
Complémentaires santé : les différences de tarifs entre départements se creusent