La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,09 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9842
    +0,0022 (+0,23 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -3,70 (-0,22 %)
     
  • BTC-EUR

    19 706,95
    -114,22 (-0,58 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    +0,25 (+0,31 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,86 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,88 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,89 (-1,84 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,93 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1120
    -0,0003 (-0,03 %)
     

La situation des assistantes maternelles impayées bientôt réglée ?

Kévin Comte

Des assistantes maternelles impayées ont poussé un véritable coup de gueule sur l'antenne de RMC, mercredi 21 septembre. Auprès de l'émission "RMC s'engage pour vous", des dizaines d'entre elles ont dénoncé une situation devenue intenable. "Il y a toujours des excuses bidon. Au niveau des salaires, toujours des promesses de me payer, mais qui n’ont jamais été tenues. Quand j’appelais, ça me raccrochait au nez. Quand j’allais les voir, ça fuyait ou alors je me faisais insulter", raconte Alexandra, assistante maternelle agréée de l'Hérault.

Écœurée, seulement quatre mois après avoir reçu son agrément, l'Héraultaise a pris la décision de démissionner. "Par manque de soutien, par découragement suite aux impayés. J’ai arrêté la profession définitivement, je ne veux plus jamais en entendre parler parce que ça m’a dégoûtée à vie." Quatre ans après les faits, cette ex-assistante maternelle n'a toujours pas vu la couleur des 4.000 euros de salaires non perçus. Et cela même malgré la décision en sa faveur des Prud'hommes. La raison ? Les parents de l'enfant qu'elle gardait sont insolvables.

Et le cas d'Alexandra est loin d'être unique. RMC a reçu plusieurs dizaines de témoignages similaires. Mais la situation pourrait vite évoluer. Cinq parlementaires se sont saisis de la question, parmi lesquels Henri Cabanel, sénateur (divers gauche) de l’Hérault. Ce dernier souhaite rapidement déposer un amendement au projet de loi de finances. Sa proposition : que le salaire de l'assistante maternelle (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Inflation : le couronnement du roi Charles III placé sous le signe de la sobriété ?
Le climat des affaires "s'assombrit" en France, selon l'Insee
Plombé par l'annonce de la Fed, l'euro au plus bas depuis 20 ans face au dollar
La Fed annonce une nouvelle forte hausse de ses taux
Pourquoi certaines classes ont-elles été fermées après la rentrée scolaire ?