Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 967,25
    +477,32 (+0,78 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 394,55
    +63,66 (+4,78 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

Des salariés rémunérés pour faire du bénévolat ? C’est possible !

Petro/Adobe Stock

Être payé pour faire du bénévolat dans une association ? La proposition semble un oxymore, mais elle est pourtant réelle. On doit cette innovation à l’entreprise AXA, rapportent Les Échos. Céline, employée de la firme depuis 2014, en a bénéficié durant six mois. Elle a pu travailler pendant tout ce temps pour une association et continuer à toucher l’intégralité de son salaire. L’assureur français a mis en place ce dispositif en 2016, permettant à ses salariés de s’engager dans une association.

Ils peuvent ainsi s’absenter un certain temps, selon leur ancienneté et leur âge, et sont libres de s’engager pour les associations de leur choix. Céline, par exemple, a travaillé pour Telémaque, une association fondée en 2005 qui accompagne des jeunes de milieux modestes. Elle y avait déjà travaillé dans le passé. «Je voulais aller plus loin. Et comme j'avais suivi une formation de coach professionnelle spécialisée dans l'orientation des jeunes de mon côté, je me disais que ce serait l'occasion de mettre mes compétences à profit», explique-t-elle.

Elle était à l’époque responsable du recrutement des alternants et stagiaires chez AXA France. Elle a monté un dossier où elle a expliqué sa motivation, qu’elle a présentée devant un jury composé de quatre collaborateurs d'AXA : un RH, un déontologue, un juriste en affaires sociales et une personne de la fondation AXA Atout Cœur. Depuis la mise en place du dispositif en 2016, 332 salariés en ont bénéficié, dont 105 en 2023.

Le groupe dénombre 13 500 (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Télétravail : une grande banque licencie des salariés qu’elle accuse de faire semblant
5 conseils pour parler politique au bureau en restant politiquement correct
Salaire des fonctionnaires, Smic... les mesures du Nouveau Front populaire en matière d’emploi
Découvrez les salaires des jeunes diplômés 2023 d’écoles de commerce et d’ingénieurs, par secteur
Législatives : est-il judicieux de parler politique au travail ?