Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 966,68
    +55,08 (+0,70 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 872,57
    +17,21 (+0,35 %)
     
  • Dow Jones

    39 101,24
    +32,13 (+0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0824
    -0,0004 (-0,03 %)
     
  • Gold future

    2 049,40
    +18,70 (+0,92 %)
     
  • Bitcoin EUR

    47 252,82
    -396,82 (-0,83 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,76
    -1,85 (-2,35 %)
     
  • DAX

    17 419,33
    +48,88 (+0,28 %)
     
  • FTSE 100

    7 706,28
    +21,79 (+0,28 %)
     
  • Nasdaq

    16 002,87
    -38,75 (-0,24 %)
     
  • S&P 500

    5 087,61
    +0,58 (+0,01 %)
     
  • Nikkei 225

    39 098,68
    +836,48 (+2,19 %)
     
  • HANG SENG

    16 725,86
    -17,09 (-0,10 %)
     
  • GBP/USD

    1,2675
    +0,0017 (+0,13 %)
     

Salaire : votre banquier est-il riche ou pauvre ?

Les salaires des banquiers
Les salaires des banquiers

Les banquiers sont-ils des privilégiés ? « Non », répondent 49% des Français (1). Et à juste titre. « Dans le meilleur des cas, un chargé de clientèle, avec un niveau d'études Bac+3, commence sa carrière à 1 700 euros nets par mois », expliquait Aurélien Soustre, membre du Comité consultatif du secteur financier (CCSF), dans un précédent article.

Un constat partagé par Hays. Dans sa dernière étude (2), le cabinet de recrutement britannique indique qu'un conseiller clientèle particuliers en début de carrière peut espérer toucher entre 26 000 et 28 000 euros bruts annuels, soit environ 1 650 euros nets par mois. Après 8 ans d'expérience, ce chiffre augmente à 2 250 euros nets par mois.

Par contraste, les conseillers clientèle en charge des professionnels et des entreprises s'en sortent mieux. Même avec moins de trois ans d'expérience, ils reçoivent en moyenne 2 280 euros nets. Et après 8 ans, leur rémunération mensuelle grimpe à 2 800 euros au bas mot.

De fortes disparités

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- « Enfumage », « idéologie néolibérale »... Les trois effets pervers de la nouvelle prime Macron
- Carburants : Les prix du gazole et de l'essence poursuivent leur baisse en France
- Banque en ligne : depuis son lancement, Orange Bank a perdu 809 millions d'euros