La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 712,48
    +5,16 (+0,08 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 962,41
    +0,42 (+0,01 %)
     
  • Dow Jones

    34 347,03
    +152,97 (+0,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0405
    -0,0008 (-0,07 %)
     
  • Gold future

    1 754,00
    +8,40 (+0,48 %)
     
  • BTC-EUR

    15 869,55
    -126,68 (-0,79 %)
     
  • CMC Crypto 200

    386,97
    +4,32 (+1,13 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,28
    -1,66 (-2,13 %)
     
  • DAX

    14 541,38
    +1,82 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    7 486,67
    +20,07 (+0,27 %)
     
  • Nasdaq

    11 226,36
    -58,96 (-0,52 %)
     
  • S&P 500

    4 026,12
    -1,14 (-0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    28 283,03
    -100,06 (-0,35 %)
     
  • HANG SENG

    17 573,58
    -87,32 (-0,49 %)
     
  • GBP/USD

    1,2091
    -0,0023 (-0,19 %)
     

La Russie utilise des drones kamikazes pour détruire des navires ukrainiens

Kalachnikov

Centrales électriques, ponts, tanks, pièces d’artillerie et maintenant les navires de guerre, décidément rien n’échappe aux drones kamikazes russes. Le 4 novembre dernier, l’agence de presse liée au Kremlin, RIA Novosti, a diffusé une vidéo montrant un engin de la famille des Lancet percuter avec succès un patrouilleur ukrainien de la classe Gyurza-M. Il s’agit d’une famille de canonnières destinées à effectuer des patrouilles dans les ports, les rivières, les lacs, les eaux territoriales et autres zones isolées du territoire ukrainien. Selon le site Naval News, ce bateau aurait été touché dans les eaux du réservoir de Kakhovka qui donnent accès à la ville de Kherson.

Cette attaque contre ce patrouilleur de la classe Gyurza-M serait la première offensive réussie d’un drone kamikaze contre un navire militaire. Le Lancet est l’un des appareils de ce type le plus utilisé par Moscou. D’autres vidéos diffusées par l’agence de presse montrent des frappes de Lancet sur diverses cibles, notamment des systèmes de défense anti-aérienne S-300, des chars, de l'artillerie, des camions, des obusiers et des systèmes radar. D’après RIA Novosti, cet engin facilement reconnaissable grâce à ses ailerons en forme de X, a été récemment modernisé. Il est maintenant capable d’emporter une charge explosive de 5 kilos et de voler à plus de 110 kilomètres par heure sur un rayon d’environ 40 kilomètres.

La charge explosive du Lancet serait à tête creuse, un type d'ogive qui concentre son énergie en un jet (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ce que va changer pour vous la loi sur l’assurance chômage, l’épidémie de bronchiolite à un niveau record… Le flash éco du jour
Emplois fictifs : de la prison ferme requise pour l'ancien ministre Michel Mercier
En arrêt de travail, l'assistante maternelle aurait abusé des "sorties autorisées"
Montpellier veut rendre l'eau du robinet en partie gratuite pour les usagers
Marseille : la transformation d’un parking en jardin public provoque la colère des grossistes